Culture › Arts visuels

Visite du ministre de la culture à l’espace « Le Centre »

« Cet espace nous interroge sur ce que nous faisons de notre culture », dixit Jean-Michel abimbola

Dans l’après-midi du vendredi 3 janvier 2020, Jean-Michel Abimbola, ministre du tourisme, de la culture et des arts, a effectué une visite au petit musée de la récade situé à l’espace culturel “Le Centre”. Cette visite a été faite avec les membres du ministère et conduite par Dominique Zinkpè, président d’honneur dudit centre et Marion Hamard, directrice de l’espace, ainsi que leur équipe.

« Nous avons eu la chance plusieurs pièces inédites qui nous reviennent d’ailleurs. Nous avons également des pièces qui sont anciennes et qui ont eu l’écho avec les pièces modernes. Des pièces qui ont été créés par des plasticiens contemporains qui ont voulu échanger, communier et communiquer avec les anciens à travers ce fil rouge de la récade », a confié Jean-Michel Abimbola. Pour lui, il est important d’effectuer cette visite avec les conseillers à la culture Florent Couao-Zotti et Rosa, Carole Borna, le directeur des arts et du livre, Koffi Attédé et les membres du cabinet. Cette visite est une manière de mettre en lumière et valoriser cet investissement culturel que font les responsables du Centre. « Il est aussi important de valoriser ce centre qui est implanté dans un quartier populaire et qui n’est pas coupé des populations de sa localité », a-t-il précisé. En effet, ce centre est ouvert aux populations et surtout aux enfants. A travers son œil critique, cet espace interroge chacun de même que les responsables politiques sur ce qui se fait pour révéler la culture béninoise.

« Ce n’est pas facile pour nous de garder les prestiges de nos rois et de les conserver. Le processus de les ramener au Bénin nous a pris 7 ans. Aujourd’hui, nous pouvons nous réjouir et nous pouvons partager des émotions et nous pouvons les voir tous les jours », a clarifié Dominique Zinkpè, président d’honneur du Centre. Ladite visite s’est déroulée dans une bonne ambiance,

 

La question de la restitution des biens

 

En ce qui concerne le retour des biens, il s’agit d’une coopération muséale et patrimoniale. « A travers cette coopération, nous allons nous donner toutes les chances de réussir la restitution, mais surtout la circulation des œuvres dans des meilleures conditions. Pour cela, lorsqu’on parle de restitution et de la circulation d’œuvres, il y a beaucoup de préalables », a insisté le ministre. Dans ce sillage, on note une volonté politique de part et d’autre des deux pays (le France et le Bénin). « Cette démarche ne se présente pas comme une revendication, mais d’une coopération. Pour cela, les Etats doivent prendre toutes les mesures pour qu’aussi bien en France et au Bénin, toutes les conditions politiques, juridiques et techniques soient remplies pour que cela se fasse dans les meilleures conditions possibles », a expliqué Jean-Michel Abimbola. Avant d’ajouter : « En ce qui concerne le petit musée de la récade, c’est aussi une coopération de deux privés. Il s’agit de notre compatriote Dominique Zinkpè et le couple Vallois qui est bien connu par les spécialistes des arts plastiques au Bénin. C’est un projet qui a été monté pour permettre de collecter les récades en France et ailleurs et de les regrouper ici ». C’est vrai qu’il y a des pièces étonnantes qui nous interpellent. Il y a aussi un travail historique, de datation à faire afin de mieux documenter ce musée. Cette initiative est un exemple pour le ministre. « Je voudrais saisir l’occasion pour féliciter Dominique Zinkpè et son équipe qui est jeune, nationale et internationale. C’est pour cela que les meilleures ressources du ministère sont ici, cet après-midi pour leur rendre hommage et pour demander aux Béninois de venir découvrir ce petit musée de la récade », a-t-il conclu.

 

Réceptions de nouvelles oeuvres

 

Cette visite du ministre fait suite à celle de son prédécesseur Oswald Omecky, 29 mai 2019, et celle du ministre des Affaires étrangères et de la coopération, Aurélien Agbénonci. Elle tient en prélude à la cérémonie officielle de réception de nouvelles œuvres qui aura lieu, vendredi 17 janvier, au Centre. Le musée de la récade s’apprête à accueillir 27 nouvelles récades (sabres et objets de culte fon). Ces œuvres ont été offertes par le collectif des Antiquaires de Saint-Germain-des-Prés, mécène du Centre.


Commentaire

L’Info en continu
Bon plan
Publié le 10.04.2019

Lac Ahémé

Bernard Capo-Chichi nous emmène aujourd’hui sur les bords d’un lac situé au sud-ouest du Bénin, entre l’Océan atlantique et le fleuve Couffo dont il tire…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut