Politique › Judiciaire

Violences post-électorales : 63 personnes amnistiées

A la faveur du dialogue politique qui s’est tenu du 10 au 12 octobre 2019 au Bénin et dans le cadre de pacification de la crise politique qui secoue le pays, l’Assemblée nationale a voté une loi d’amnistie pour blanchir les contraventions, délits et crimes commis pendant les législatives d’Avril 2019.

Conformément à cette loi d’amnistie, le Procureur de la république près le tribunal de première instance et de première classe de Cotonou a pris la décision de libérer soixante-trois personnes supposées impliquées dans les actes de violences post-électorales.

Par cette décision, ces personnes interpellées et détenues à la prison civile de vont être mises en liberté exemptées de toutes sanctions.

Voici la liste des personnes concernées :

 

 


Commentaire

Bon plan
Publié le 10.04.2019

Lac Ahémé

Bernard Capo-Chichi nous emmène aujourd’hui sur les bords d’un lac situé au sud-ouest du Bénin, entre l’Océan atlantique et le fleuve Couffo dont il tire…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut