International › APA

Technologie, économie et santé au menu des quotidiens marocains

Les quotidiens marocains parus ce vendredi s’intéressent à la contribution marocaine dans la construction d’un télescope sous-marin géant, la contre-performance de la bourse de Casablanca en 2020 et l’ouverture de la vaccination aux personnes allergiques et aux femmes allaitantes et enceintes.+L’Economiste+ fait avoir que le Maroc participe actuellement à la construction d’un télescope sous-marin géant, nommé « KM3Net », relevant que ce projet va positionner le pays de façon visible dans cet effort international.

En attendant l’achèvement de ce télescope inédit en 2025, ce programme est une belle opportunité pour la formation des jeunes Marocains aux nouvelles technologies, poursuit le quotidien, notant qu’il permet ainsi aux compétences marocaines de contribuer au progrès de la science moderne et au développement du savoir.

“L’enjeu est capital dans une économie globalisée où la création de la richesse s’effectue via l’investissement dans la matière grise”, soutient-il.

Abordant la contre-performance de la bourse de Casablanca en 2020, +Aujourd’hui le Maroc+ souligne que la place a drainé à peine 3 milliards de DH de levées de fonds en actions et connu une seule nouvelle introduction d’un volume de 600 millions de DH, relevant que ces chiffres ne représentent pratiquement rien comparés aux financements bancaires.

Les besoins en financements de l’économie et des entreprises que ce soit pour leur fonctionnement ou pour l’investissement sont à des niveaux que les banques à elles seules ne peuvent pas y répondre en totalité, estime l’éditorialiste, ajoutant que la Bourse de Casablanca n’arrive toujours pas à séduire la communauté des affaires.

Il est incompréhensible qu’un siècle plus tard, la Bourse de Casablanca créée en 1929, n’arrive toujours pas à se connecter à son environnement économique naturel…, observe-t-il.

+Le Matin+ cite un communiqué du ministère de la Santé qui a annoncé que la campagne de vaccination anti Covid-19 est désormais ouverte aux personnes souffrant d’allergies, aux femmes allaitantes et aux femmes enceintes dès le quatrième mois de grossesse.

Cette décision est prise sur la base des dernières données scientifiques internationales et des recommandations du Comité scientifique national de la vaccination, selon lesquelles les femmes allaitantes et les femmes enceintes dès le quatrième mois de grossesse peuvent accéder au vaccin anti Covid-19, affirme le ministère.


Commentaire

L’Info en continu
  • Benin
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 10.04.2019

Lac Ahémé

Bernard Capo-Chichi nous emmène aujourd’hui sur les bords d’un lac situé au sud-ouest du Bénin, entre l’Océan atlantique et le fleuve Couffo dont il tire…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut