International › APA

Tabaski: une fondation turque lance la distribution de 1 500 bœufs en Côte d’Ivoire

Turkye Diyanet, une fondation turque, a lancé vendredi à Koumassi, dans le Sud d’Abidjan, la distribution de portions de viandes, en partenariat avec l’Association de la solidarité islamique en Côte d’Ivoire (ASICI), à l’occasion de la Tabaski et prévoit immoler 1500 bœufs au profit de 16 500 familles dans le pays.Selon Issa Kose, chef de la délégation de la  fondation Turkye Diyanet, venue superviser l’opération,  « pour cette année, c’est 1500 bœufs qu’ils offrent à la population de la Côte d’Ivoire » et ces dons proviennent de donateurs issus de l’organisation caritative. 

Le lancement de cette distribution a eu lieu dans une école primaire de la commune de Koumassi, première étape de la remise de portions de viandes aux populations. Ce don dénommé « Opération solidarité Tabaski 2020 » se poursuivra samedi et dimanche.     

Koné Mamoudou, responsable de la solidarité au sein de l’ASICI, indique que cette année, l’association a reçu plus de 1 000 bœufs à distribuer aux nécessiteux à travers la Côte d’Ivoire. Dans cette école à Koumassi, quelque 400 personnes étaient regroupées sur plus de 1 000 personnes concernées. 

Ces dons, dira-t-il, visent à pouvoir aider les plus démunis afin de pouvoir passer la fête de Tabaski, une célébration religieuse musulmane marquée par le sacrifice du mouton. A chaque période, la fondation déploie un trésor de dons pour accompagner les démunis. 

A Abidjan Sud, 200 bœufs devraient être immolés et distribués, outre Koumassi, à Marcory et à Port-Bouët. Au niveau d’Abidjan nord, 150 bœufs devraient être distribués à Abobo, Anyama, Yopougon, Adjamé et Attecoubé. 

A l’intérieur du pays, il est prévu une distribution de 150 bœufs dans la région du Sud Comoé, notamment à Grand-Bassam, Bonoua, Aboisso, et dans la région des Grands ponts, 200 bœufs, à distribuer à Dabou et Grand Lahou. Il est aussi prévu la régions des lagunes et des lacs.  

La Tabaski est une fête de partage. Valérie Kouamé Akissi, une non musulmane,  a toutefois reçu une portion de viande. Elle  remercie Dieu pour ce soutien de la fondation à des gens comme elle, démunis, priant Dieu de leur rendre cela au centuple.  

Quant à Adama Koné, un ferronnier, il s’est dit très content. Il confie avoir reçu ce don grâce à sa petite sœur, et cela devrait servir à soulager la famille qui comprend sept membres, durant quelques jours, via des mets.    

La Fondation Turkye Diyanet a, à son actif plusieurs activités réparties sur toute l’année, avec des dons pendant le mois de ramadan, des forages au profit de populations rurales, des aide aux orphelins et aux veuves. 

La sélection des bénéficiaires a été faite au travers de l’ASICI qui a sollicité des responsables communautaires aux fins de leur indiquer des nécessiteux, à qui des tickets ont été ensuite remis pour se présenter et récupérer leur portion de viande.

L’ASICI est une organisation apolitique, d’obédience religieuse musulmane qui mène des activités à caractère social, à l’endroit des populations défavorisées, sans distinction de race, d’ethnie, de religion ou de région. 

L’organisation a été créée par des jeunes dynamiques et volontaires, qui ont décidé par ce canal, de venir en aide aux couches défavorisées de la société à travers divers programmes, de partenariat et des projets avec des entités locales et internationales.  

 


Commentaire

Bon plan
Publié le 10.04.2019

Lac Ahémé

Bernard Capo-Chichi nous emmène aujourd’hui sur les bords d’un lac situé au sud-ouest du Bénin, entre l’Océan atlantique et le fleuve Couffo dont il tire…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut