International › APA

Sommet Dakar 2 : le groupe OCP pour une agriculture plus productive en Afrique

Le Groupe OCP, ex-Office chérifien des phosphates, a réitéré, mercredi à Diamniadio, son engagement à contribuer à l’amélioration de la productivité agricole sur le continent.

Dans la lutte pour la souveraineté alimentaire de l’Afrique, les entreprises locales ont un rôle central à jouer. Conscient de cela, le Groupe OCP, leader mondial sur le marché de la nutrition des plantes et premier producteur mondial d’engrais phosphatés, compte être à la hauteur de l’enjeu. En marge du sommet Dakar 2 sur l’agriculture africaine, l’entreprise marocaine a réitéré sa détermination à œuvrer pour l’amélioration de la productivité agricole du continent. 

Au cours de cette année 2023, la société compte consacrer à l’Afrique plus de 4 millions de tonnes d’engrais, soit plus du double de l’approvisionnement qu’elle avait alloué au continent en 2021. Cette allocation permettra de garantir la disponibilité des engrais de qualité sur l’ensemble du continent, en vue de stimuler les rendements pour 40 millions d’agriculteurs dans 40 pays, y compris au Sénégal, où le Groupe, à travers sa filiale OCP Africa, déploie depuis 2016 des programmes de développement de la chaîne de valeur agricole.

Ce programme comprend également un volet dédié à la formation et au renforcement de capacités en partenariat avec des acteurs locaux, en phase avec l’approche du Groupe centrée sur le fermier. 

Cet effort se justifie par la perturbation des chaînes d’approvisionnement mondiales et la hausse vertigineuse des prix des intrants agricoles consécutives à la guerre russo-ukrainienne. Face à cette situation, l’entreprise avait lancé un programme d’envergure mettant à disposition des petits agriculteurs 550 mille tonnes d’engrais. 

« Notre capacité de réagir aussi rapidement à cette crise est du fait des investissements importants réalisés ces dernières décennies pour le développement de la capacité dédiée à l’Afrique », a déclaré le Directeur général d’OCP Africa, Mohamed Anouar Jamali, cité par un communiqué parvenu à APA. 

Prévu pour trois jours, le sommet de Dakar sur la souveraineté alimentaire est organisé par la Banque africaine de développement (BAD), en partenariat avec le Sénégal. Il vise à permettre aux pays participants de défendre leurs stratégies de souveraineté alimentaire devant les bailleurs de fonds, afin d’obtenir des financements conséquents.


Commentaire

L’Info en continu
Bon plan
Publié le 10.04.2019

Lac Ahémé

Bernard Capo-Chichi nous emmène aujourd’hui sur les bords d’un lac situé au sud-ouest du Bénin, entre l’Océan atlantique et le fleuve Couffo dont il tire…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut