International › APA

Sénégal: 75 milliards Fcfa pour des projets de développement

Ce nouveau financement de l’UE, sous forme de prêt, vise d’une part l’amélioration de l’alimentation en eau potable et d’autre part la promotion de la gestion intégrée des déchets solides.Le projet « Sénégal Déchets Solides & Covid-19 », objet du financement de la BEI se focalise sur les villes secondaires de Saint-Louis (nord), Kaolack (centre) et Kolda (sud). Il soutient les efforts du gouvernement pour un développement équilibré de l’ensemble du pays, en réduisant les disparités géographiques pour une meilleure équité territoriale, informe un communiqué du ministère de l’Economie parvenu ce vendredi à APA.

« Aujourd’hui, le nouvel appui de la Banque Européenne d’Investissement (BEI) dans ces deux secteurs contribue à préserver l’environnement et à renforcer la résilience du pays face à la pandémie et au changement climatique », a souligné le vice-président de la BEI, Ambroise Fayolle.

De son côté, le ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération, Amadou Hott a remercié la BEI pour les mesures opérationnelles d’urgence qu’elle a prises dans le contexte de sa réponse à la crise de la Covid-19. « Concrètement, les financements additionnels de la Banque permettent au gouvernement de renforcer ces moyens d’intervention en cette période de pandémie », a-t-il déclaré.

« La Banque répond présent dans les moments difficiles avec en 2020 quatre opérations Covid-19 représentant près de 210 millions € couvrant tous les aspects de la résilience (sanitaire, économique, sociale et environnementale) au Sénégal, à l’instar des deux opérations dans l’eau et la gestion des déchets aujourd’hui », a indiqué le président de la BEI, Werner Hoyer.

Ce dernier a par ailleurs annoncé que « 1.3 millions de doses de l’initiative Covax pour un accès mondial équitable aux vaccins contre le coronavirus seront livrées au Sénégal. »

Grâce à cet appui, quelque 634 000 habitants répartis entre Saint-Louis (nord), Kaolack (centre) et Kolda (sud), « auront un accès adéquat à l’eau potable ».

En outre, 35.000 branchements sociaux, soit 350.000 personnes bénéficiaires, seront subventionnés à l’échelle nationale, en plus des 4.000 branchements subventionnés déjà prévus dans les trois villes susmentionnées, poursuit le communiqué.

Il note également que dans le cadre des mesures opérationnelles d’urgence adoptées par la Banque dans le contexte de la pandémie, « la BEI finance ici exceptionnellement 90% des coûts du projet, contre 50% maximum habituellement. »

Le projet « Sénégal Déchets Solides & Covid-19 » se focalise sur les composantes régionales (nord, centre et Casamance) du Projet pour la promotion de la gestion intégrée et de l’économie des déchets solides au Sénégal (PROMOGED), cofinancé par la Banque Mondiale, l’Agence Française de Développement (AFD) et l’Agence Espagnole pour la Coopération Internationale au Développement (AECID).

A terme, il devrait permettre une amélioration significative pour les villes concernées où le taux de collecte typiquement ne dépasse actuellement pas 20%-30%. Le projet bénéficiera à 20% de la population sénégalaise, soit 3.2 millions de personnes.


Commentaire

L’Info en continu
  • Benin
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 10.04.2019

Lac Ahémé

Bernard Capo-Chichi nous emmène aujourd’hui sur les bords d’un lac situé au sud-ouest du Bénin, entre l’Océan atlantique et le fleuve Couffo dont il tire…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut