International › APA

Santé et enseignement s’imposent au menu des quotidiens marocains

La propagation du virus de Covid-19 dans les unités industrielles, la question du déconfinement, l’enseignement à distance et la désignation par le président Trump d’un docteur marocain  pour développer un vaccin contre le coronavirus, sont les principaux sujets traités par les quotidiens parus ce vendredi.+L’Economiste+ fait remarquer que si les quartiers les plus pauvres sont les plus attaqués par le Covid-19, il y a des endroits pires: les quartiers industriels avec leurs usines, qui constituent les clusters les plus actifs, comme disent les médecins.

Rien que sur Casablanca, dans l’ordre, les quartiers de Sidi Bernoussi, Aïn Sebaâ-Hay Mohammadi, Anfa et Moulay Rachid sont les plus touchés, souligne le journal, notant toutefois qu’ils ne sont pas forcément les plus peuplés. Pas les plus pauvres non plus. Comment se fait-il que les industriels aient été capables de se mettre aux masques mais qu’ils n’aient pas été assez compétents pour protéger leurs ouvriers, leurs usines et leurs entrepôts ?, s’indigne-t-il, estimant que les syndicats ont, pour leur part, laissé tomber leur raison d’être, abandonnant les travailleurs à leur sort.

S’agissant des pronostics concernant l’arrêt ou le prolongement du confinement, +l’Opinion+ note qu’un bruit persistant veut que celui-ci soit reconduit pour au moins 20 jours, expliquant que plusieurs indices plaident en faveur de la véracité de cette hypothèse.

Parmi ces indices, la publication évoque notamment l’ajournement de la reprise scolaire au mois de septembre et le bouclage drastique des grandes villes durant les dernières 48 heures. Pour lui, le Chef de gouvernement serait donc bien inspiré d’éclairer les Marocains, lundi prochain devant les Parlementaires des deux Chambres, sur cette question et bien d’autres, plus terre à terre, comme celle de savoir comment les parents devront se débrouiller en cas de reprise du travail, pour assurer le suivi de la scolarité à distance de leurs enfants.

+Aujourd’hui le Maroc+ rend, de son côté, hommage aux Forces Armées Royales (FAR) à l’occasion du 64ème anniversaire de la création de cette institution. Au cours des derniers mois, les FAR ont démontré combien cette institution répond présente à chaque fois, note le quotidien, évoquant le lancement du service militaire qui fut « une réussite à tous les niveaux ».

« De même, la participation de la médecine militaire, sur instructions royales, aux efforts du pays dans le cadre de la lutte contre la pandémie du Covid-19, est l’illustration d’une armée toujours disponible en cas de besoin », conclut-il.

Côté enseignement, +Al Alam+ se fait l’écho d’une déclaration du ministre de l’Education nationale et de l’Enseignement supérieur, Saaïd Amzazi qui a indiqué que ce sont des raisons familiales, techniques ou liées au manque de réseau Internet qui ont empêché de nombreux élèves marocains à suivre les cours à distance durant cette période de confinement, relevant que 70% des élèves marocains ont pu bénéficier de cette opération.

Intervenant en commission de l’Enseignement, de la culture et de la communication à la Chambre des représentants, le minstre a indiqué que 87% des établissements scolaires sont équipés d’Internet et disposent de salles informatiques, relevant que les collectivités territoriales ne disposant pas d’internet ne sont même pas raccordées au réseau d’électricité.

+Rissalat Al Oumma+ rapporte que le Marocain Moncef Slaoui, l’ancien chef de la division des vaccins du laboratoire GlaxoSmithKline, a été appelé à diriger l’effort du président Donald Trump pour développer un vaccin contre le coronavirus.

Le professeur Slaoui, qui a quitté le fabricant de médicaments en 2017, aidera à coordonner le développement des vaccins et des traitements anti-Covid-19 dans un rôle partagé entre les départements de la santé et des services sociaux et de la défense.

Le président Donald Trump a appelé à mettre un vaccin rapidement sur le marché cette année, dans le cadre d’un effort que l’administration américaine appelle «Opération Warp Speed». Les responsables de la Maison Blanche ont ajouté que le général Gustave Perna avait également été sélectionné pour aider à superviser « l’Opération Warp Speed », rappelle la publication.


Commentaire

Bon plan
Publié le 10.04.2019

Lac Ahémé

Bernard Capo-Chichi nous emmène aujourd’hui sur les bords d’un lac situé au sud-ouest du Bénin, entre l’Océan atlantique et le fleuve Couffo dont il tire…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut