International › APA

Politique, économie, santé et sport au menu des quotidiens et hebdomadaires marocains

La réactivation des mécanismes de coopération entre le Maroc et Israël, le bilan de l’année 2020, le remboursement anticipé d’une partie du tirage sur la LPL et l’acquisition par le Maroc de 65 millions de doses de vaccin anti-Covid, sont les principaux sujets abordés par les quotidiens et hebdomadaires marocains parus ce samedi.Evoquant le rapprochement Maroc-Israël, +Challenge+ écrit que le Maroc est un pays qui déploie ses branches et ses feuilles pour exprimer son ouverture constante sur le monde, faisant observer qu’avec l’Union Européenne au Nord de la Méditerranée, les Etats Unis d’Amérique à l’Ouest, la Chine et la Russie à l’Est, le Maroc a toujours su garder son indépendance et cultiver sa neutralité positive.

Le poids de l’histoire du Royaume, son « épaisseur » et surtout sa complexité doivent être revisités pour bien comprendre les positions actuellement prises par l’Etat, en toute souveraineté, sans aucune concession sur les questions de principes dont l’intégrité territoriale de la Nation marocaine et la Palestine, souligne l’hebdomadaire.

De son côté, +La Vie Eco+ écrit que bien que pandémique, l’année qui s’achève a été pour le Maroc un vaccin grandeur nature qui produira des anticorps bénéfiques les années à venir, soulignant que le premier enseignement à retenir, c’est que « le Maroc ne devrait jamais perdre de vue qu’en période de survie, il doit être en mesure de s’auto-suffire et de répondre à ses besoins en s’appuyant exclusivement sur ses possibilités, ses acteurs, ses opérateurs et personne d’autre ».

L’autre enseignement de la pandémie a été de découvrir qu’en mode crise ou survie, le paramètre le plus déterminant est surtout l’élément humain qui agit directement sur les capacités collectives à faire face à l’adversité, poursuit la publication, ajoutant que pendant la pandémie, enfin, il s’est réalisé au Maroc et dans tous les domaines des actions qu’on disait nécessaires, qu’on savait possibles, certes, mais qu’on retardait soit pour des raisons d’agenda, soit simplement pour ne pas sortir de la zone de confort.

Réagissant à l’annonce récente du remboursement anticipé du Maroc au Fonds monétaire international, +Le Temps+ indique que « rembourser par anticipation est bien ».

Comme le soulignent nos autorités monétaires, le Maroc avait procédé, le 7 avril 2020, à un tirage sur la LPL pour un montant équivalent à près de 3 milliards de dollars, remboursable sur 5 ans avec une période de grâce de 3 ans.

Au registre sanitaire, +Al Ittihad Al Ichtiraki+ rapporte que le Maroc a acquis 65 millions de doses des deux vaccins pour lesquels le Royaume a opté.

Selon le ministre de la Santé, Khalid Ait Taleb, la population ciblée s’élève à 25 millions de personnes, ajoutant que les préparatifs pour le lancement de la campagne nationale de vaccination ont atteint un stade « très avancé ».

Côté sport, +Al Massae+ fait savoir que le président de la Fédération royale marocaine de football (FRMF), Fouzi Lekjaâ, a débuté une campagne pour briguer un siège au sein du Conseil de la FIFA, l’organe décisionnel le plus important dans l’organigramme de l’instance footballistique mondiale.

Le patron du football marocain part avec un atout de taille, puisque l’élection aura lieu dans son propre pays, le Maroc, en mars prochain, rappelle le quotidien.

Il est probable que Fouzi Lekjaâ bénéficie, dans sa course à l’obtention d’un fauteuil au Conseil de la FIFA, du soutien de plusieurs fédérations africaines, notamment à cause de sa politique menée en tant que responsable des finances de la Confédération africaine de football (CAF). En tant que responsable de la CAF chargé du volet financier, Lekjaâ a pu augmenter les ressources financières des fédérations africaines, notamment via des subventions qui devront servir à promouvoir le football féminin.


Commentaire

L’Info en continu
  • Benin
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 10.04.2019

Lac Ahémé

Bernard Capo-Chichi nous emmène aujourd’hui sur les bords d’un lac situé au sud-ouest du Bénin, entre l’Océan atlantique et le fleuve Couffo dont il tire…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut