International › APA

Politique, administration et social au menu des quotidiens et hebdomadaires marocains

Les relations entre le Maroc et ses partenaires, la simplification des procédures administratives et l’élection du Maroc président de la Conférence Internationale du Travail sont les principaux sujets traités par les quotidiens et hebdomadaires marocains parus ce samedi.+La Nouvelle Tribune+ écrit qu’« adopter une attitude objectivement hostile envers le Maroc se paye cher et cash ! », notant que la diplomatie madrilène, qui a fait preuve d’une duplicité avérée dans l’affaire Brahim Ghali, a commis une erreur gravissime en sous-estimant totalement la vigueur et la rapidité de la réaction marocaine.

« Le Maroc n’est pas un Etat mineur, sans moyens, ni convictions ou intérêts stratégiques et il occupe une position centrale entre l’Europe et l’Afrique », assure la publication, ajoutant que les nouveaux axes de la diplomatie marocaine sont d’autant déployés qu’ils sont compréhensibles urbi et orbi.

Pour l’hebdomadaire, la diplomatie marocaine exprime une fermeté nouvelle et exigeante envers ses voisins et Etats partenaires. « Le Royaume du Maroc entend indiquer à tous que les attitudes dilatoires, le jeu masqué contre les intérêts supérieurs du Royaume, ne seraient plus acceptés », fait-il remarquer.

« Respecter ses engagements et se faire respecter, voilà la nouvelle donne imprimée par Rabat, volens, nolens ! », conclut l’hebdomadaire.

Abordant la simplification des procédures administratives au Maroc, +La Vie Eco+ fait savoir qu’après l’Administration des douanes, il y a quelques semaines, la CNSS a annoncé une batterie de mesures de simplification en supprimant, notamment des documents que devaient transmettre, les assurés chaque année.

Vivement que d’autres administrations leur emboitent le pas et s’engagent aussi dans cette optique car, en plus de faciliter la tâche aux usagers, simplifier et alléger les procédures est une marque de confiance, souligne le journal.

La simplification des procédures est, enfin, le meilleur moyen pour l’Administration de devenir plus performante, relève-t-il, faisant savoir que les ressources humaines et matérielles ainsi libérées de la gestion de la paperasse pourront être exploitées pour rendre au citoyen des services et prestations de meilleure qualité.

+Le Matin + rapporte que le Maroc a été élu, jeudi à Genève, président de la 109e session de la Conférence Internationale du Travail (CIT).

Le Royaume a été porté à la présidence de la CIT, à l’unanimité et pour la première fois, en la personne de l’ambassadeur, représentant permanent du Maroc auprès des Nations Unies et des autres organisations internationales à Genève, Omar Zniber.

L’ambassadeur a tenu à remercier le Groupe africain, le Groupe gouvernemental, le Groupe des Employeurs et le Groupe des Travailleurs pour « la confiance qu’ils ont exprimée à l’endroit du Maroc », notant que la présidence marocaine « ne ménagera aucun effort pour que cette session soit couronnée de succès ».

La 109ème CIT, organisée sous format virtuel, sera marquée par la tenue du Sommet sur le monde du travail, qui consiste en une session de Haut niveau, à laquelle sont conviés des Chefs d’État ou de gouvernement, de hauts dirigeants d’organisations d’employeurs et de travailleurs, et d’autres personnalités publiques de premier plan.

Les travaux de la Conférence seront scindés en deux parties. La première partie se tiendra du 3 au 19 juin, tandis que la deuxième partie aura lieu du 25 novembre au 12 décembre.


Commentaire

L’Info en continu
  • Benin
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 10.04.2019

Lac Ahémé

Bernard Capo-Chichi nous emmène aujourd’hui sur les bords d’un lac situé au sud-ouest du Bénin, entre l’Océan atlantique et le fleuve Couffo dont il tire…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut