Politique › Sécurité

Police Républicaine: Les anciens commandants de brigades et leurs adjoints toujours en attente de requalification

Plusieurs fonctionnaires de police, en l’occurrence les anciens  commandants de brigade et leurs adjoints attendent désespérément de retrouver leurs nouveaux grades depuis la promulgation de la loi 2020-16 du 03 juillet 2020 portant statut spécial des personnels de la police républicaine, a appris ce mercredi l’Agence Bénin Presse.

Au terme de l’article 181 de cette loi, les fonctionnaires de police titulaires du brevet de commandant de brigade (BCB), ayant occupé une fonction de commandant de brigade de Gendarmerie ou d’adjoint et âgés de quarante-deux (42) ans  au plus à la date du 02 juillet 2018, sont astreints à une formation de douze (12) mois. Ils sont, en cas de succès  reversés dans le corps des officiers et reclassés au grade de commissaire de police stagiaire pour compter du 02 juillet 2018.

Malheureusement,  aucune formation telle que prévue par les textes, renseigne-t-on, n’est jusque-là  annoncée. Depuis plus de deux ans, ces fonctionnaires de police qui jadis étaient au commandement dans les Ex-gendarmeries sont  retombés au rang d’exécutant. Actuellement sans statut et désemparés, ils sont redéployés dans de nouvelles   unités.

A en croire les concernés,  le retard dans la mise en œuvre des dispositions de cette loi,  leur crée d’énormes préjudices  tant sur le plan moral que celui des carrières. Eux qui, estiment-ils, avaient déjà des pré-requis et  étaient déjà bien expérimentés pour commander les unités élémentaires de la police républicaine.

La loi la loi 2020-16 du 03 juillet 2020 portant statut spécial des personnels de la police républicaine porteuse de tous les espoirs  et  promulguée à temps par le président Patrice TALON pour  permettre aux éléments de cette  composante des forces armées béninoises   de retrouver à nouveau leur posture et d’avancer  professionnellement  est passée depuis  au ralentie dans sa mise en œuvre.

Seule la mise en formation diligente, laquelle constitue d’ailleurs   la toute première étape, le tout premier pas dans le processus de réhabilitation de ces fonctionnaires de police, apprend-t-on,  permettra de  raviver  la flamme de l’espoir  au sein de ce  corps, dont les éléments,   dans le calme et la discipline meurent d’impatience.


Commentaire

L’Info en continu
  • Benin
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 10.04.2019

Lac Ahémé

Bernard Capo-Chichi nous emmène aujourd’hui sur les bords d’un lac situé au sud-ouest du Bénin, entre l’Océan atlantique et le fleuve Couffo dont il tire…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut