Santé › Actualité

Partenariat de Ouagadougou : Le Canada s’investit

Ministre de la Santé.

Mardi 03 Décembre 2019, Cotonou abrite la huitième réunion annuelle du Partenariat de Ouagadougou. Il s’agit d’un mouvement mis en place par les ministres de la santé du Bénin, du Burkina-Faso, de la Guinée, de la Côte d’Ivoire, du Mali, de la Mauritanie, du Niger du Togo et du Sénégal.

En effet, cet mouvement a été mis en place pour dynamiser la planification familiale.

Le partenariat de Ouagadougou (P.O) a pour objectif d’ajouter 2,2 millions d’utilisatrices additionnelles de méthodes contraceptives modernes dans les neuf pays francophones de l’Afrique de l’Ouest d’ici l’année 2020.

C’est en Mars 2017 que s’est joint le Canada au P.O, après avoir annoncé son investissement de 650 millions de dollars sur trois ans. Dans le but de faire progresser la santé et les droits sexuels et reproductifs des femmes et des filles.

Lors de la conférence mondiale en Juin 2019, le premier ministre, Justin Trudeau, a annoncé que le Canada augmentera son financement a 1,4 milliard de dollars par année en moyenne d’ici 2023. En vue d’appuyer l’amélioration de la santé des femmes, des enfants et des adolescentes dans le monde.

Le Canada pense qu’il est important de tenir compte de l’éducation sexuelle complète, les services d’avortement sécuritaire dans un contexte légal, et de soins post-avortement, la violence sexuelle et sexiste, les droits sexuels et reproductifs dans les états fragiles. Pour mieux réaliser des gains durables dans le secteur du bien-être de la femme et des jeunes dans les neufs pays du P.O.



Commentaire

À LA UNE
Polls

How Is My Site?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut