Santé › Actualité

Nouvelle rencontre à Abuja au sujet de la fermeture des frontières du Nigéria

Depuis ce lundi 25 novembre 2019 a lieu à Abuja une nouvelle rencontre tripartite entre les pays concernés par la fermeture des frontières du Nigéria. Il s’agit du Bénin,  du Niger et du Nigéria qui ont engagé officiellement des pourparlers pour la description de la situation.

La rencontre de ce lundi qui va se poursuivre jusqu’au mardi 26 novembre s’inscrit dans la droite ligne de la volonté des Etats à se concerter afin de dissiper les divergences et satisfaire aux exigences du géant de l’Est, le Nigéria.

Selon certaines informations, cette nouvelle rencontre est conduite par la CEDEAO à son siège à Abuja. Elle doit tenter de permettre aux trois pays d’accorder leurs violons en trouvant les voies et moyens pour une porte de sortie dans le but de la réouverture des frontières terrestres du Nigéria fermées depuis le 20 août 2019.

Rappelons qu’à la première rencontre du 14 novembre, il a été évoqué la possibilité de mise en place d’une patrouille mixte composée des forces de sécurités des différents pays. Conformément à cette vision, cette deuxième réunion de crise pourrait déboucher sur la mise en place effective de cette force de patrouille mixte.

Mais le Nigéria serait intransigeant et ferme. Certaines sources informent que l’ampleur des saisies de riz de contrebande effectués par le Nigéria au niveau de ses frontières, ces derniers jours, lui  fait dire que les autres pays ne font aucun effort pour freiner le fléau.

Pourtant le Bénin a entrepris plusieurs actions pour le  respect des accords commerciaux entre les deux pays notamment l’accord de Badagri. La Direction générale des douanes a également instruit toutes ses unités à en tenir compte rigoureusement. Le communiqué final qui va sanctionner la rencontre tripartite situera sur ce qu’il adviendra de cette situation qui perdure.

 

 



Commentaire

À LA UNE
Polls

How Is My Site?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut