International › APA

Meeting des partisans de Cellou Diallo à Abidjan pour réclamer sa « victoire » à la présidentielle guinéenne

La Fédération Côte d’Ivoire de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), a tenu jeudi un meeting à Adjamé, dans le Nord d’Abidjan, pour réclamer la « victoire » de Cellou Dalein Diallo à la présidentielle guinéenne du 18 octobre 2020, affirmant que leur leader a obtenu au premier tour du scrutin 53,84% des suffrages exprimés.Devant plusieurs militants et sympathisants, Moctar Mamadou Diallo, le directeur de campagne de l’UFDG Côte d’Ivoire, a déclaré que Cello Dalein Diallo, candidat de l’Alliance Nationale pour l’Alternance et la Démocratie (ANAD), a remporté l’élection du président de la République de Guinée avec un taux de 53,84%.

En Côte d’Ivoire, dira-t-il, leur leader Cellou Dalein Diallo a été crédité de 63,65% des suffrages exprimés soit 6 500 voix à l’issu du vote, devançant ses adversaires politiques. 

« Dalein Diallo a gagné l’élection et il sera installé », a déclaré M. Moctar Mamadou Diallo, réfutant les résultats de la commission électorale guinéenne donnant vainqueur le président sortant Alpha Condé.   

Le secrétaire fédéral de l’UFDG Côte d’Ivoire,  Dr Ibrahima Diallo,  s’est félicité de voir les militants et sympathisants venus massivement pour répondre à l’appel de la Fédération de l’UFDG en Côte d’Ivoire.  

Il a salué les militants qui ont répondu à l’appel de la nation le 18 octobre 2020 pour exercer leur droit de vote et exprimer leur choix, malgré les « multiples obstacles que le régime de Conakry a dressé » sur leur chemin.

« Les résultats de cette expression sont clairs, sans équivoque : dans sa majorité, le peuple de Guinée a placé sa destinée dans les mains du candidat de l’ANAD, Cellou Dalein Diallo », a affirmé Dr Ibrahima Diallo. 

Il s’est en outre réjoui de ce que l’élection présidentielle du 18 octobre a montré la capacité de l’UFDG et de son président à gouverner, et le dispositif de sécurisation du vote, de collecte et de centralisation des résultats en est la preuve palpable. 

Avant le matin du 19 octobre, il a rapporté que la direction nationale du parti avait réussi à obtenir les résultats du vote de l’ensemble du territoire national et à l’extérieur du pays.

  « Et, ces résultats qui mettent à nu les mensonges de la CENI (Commission électorale nationale indépendante), montrent clairement que le candidat de l’ANAD, Cellou Dalein Diallo a totalisé plus de 53% des suffrages valablement exprimés », a-t-il ajouté.  

« La défense de nos voix s’impose. Qu’on soit en Guinée ou à l’extérieur, il est du devoir de chacun, de s’investir selon ses moyens et ses capacités à défendre l’expression démocratique du peuple de Guinée qui confie les destinées de notre pays à Cellou Dalein Diallo pour les cinq prochaines années », a lancé M. Ibrahima Diallo. 

Il a appelé les militants à « ne reculer sous aucun prétexte ». A preuve, « après plusieurs jours de séquestration, le président Cellou Dalein Diallo a vu le blocus de son domicile levé hier (mercredi) » en Guinée.   

M. Cellou Diallo a été clair face à la presse, insinuant que « le lever du blocus de sa résidence n’a jamais été une revendication de l’UFDG et de l’ANAD », a fait observer le secrétaire fédéral de l’UFDG Côte d’Ivoire.

   

Dr Ibrahima Diallo a conseillé que la seule et unique revendication que le peuple a à faire est le respect des résultats des urnes qui consacrent la « victoire » du candidat Cellou Dalein Diallo.  

Aujourd’hui, poursuivra-t-il, « toutes les organisations internationales ont reçu les véritables résultats du vote et savent que le vainqueur de l’élection est Cellou Dalein Diallo ». 

« Les assassinats et les pillages orchestrés par le régime à travers les forces de police et de gendarmerie ne viendront pas à bout de notre détermination. Le combat sera mené jusqu’au bout », a-t-il martelé.  

Dr Ibrahima Diallo a admis que certes, le combat est long et difficile, mais « rien, ni personne, ne peut venir à bout d’un peuple déterminé et discipliné ». Car par son engagement et sa mobilisation, le peuple installera Cellou Diallo comme le « président élu » sur le fauteuil présidentiel. 


Commentaire

L’Info en continu
  • Benin
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 10.04.2019

Lac Ahémé

Bernard Capo-Chichi nous emmène aujourd’hui sur les bords d’un lac situé au sud-ouest du Bénin, entre l’Océan atlantique et le fleuve Couffo dont il tire…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut