International › APA

L’explosion du nombre de contaminations à la Covid-19 et le climat des affaires au menu des quotidiens marocains

Les quotidiens marocains parus ce jeudi se focalisent sur l’augmentation des chiffres de contamination à la Covid-19, les opportunités d’affaires avec le Royaume-Uni et l’amélioration du climat d’affaires au Maroc.Commentant la flambée des chiffres des cas testés positifs au coronavirus, +Aujourd’hui le Maroc+ écrit que si le confinement ne pourra pas perdurer beaucoup plus longtemps, le virus, lui, continue de circuler partout dans le monde et notre pays ne déroge pas à la règle.

La solution est toute simple, souligne le journal: « Il ne faut pas baisser la garde. Même si la vie doit reprendre normalement au cours des prochains jours, semaines et mois, il est nécessaire de continuer à observer et respecter scrupuleusement les gestes de prévention ».

Ces gestes doivent devenir un réflexe du moment qu’il faudra cohabiter encore plus longtemps avec le virus, soutient-il, notant que le moindre relâchement ou comportement hasardeux sera malheureusement payé cher.

Sous le titre « Lalla Mimouna: La face émergée » +LEconomiste+ écrit que les exportateurs de la fraise voient rouge. Le détonateur tient, bien évidemment, à la crise sans précédent du coronavirus déclarée dans la province de Kénitra.

Près d’un millier d’ouvrières et ouvriers des stations de conditionnement y ont été testés positifs. Le chiffre est à la fois ahurissant et alarmant, vu les mesures édictées dans le cadre de l’état d’urgence. Néanmoins, la profession s’en défend.

Cité par le quotidien, le président de la Fédération marocaine des fruits rouges, Mohamed El Omari, ne mâche pas ses mots. Il condamne « l’intimidation des médias, la désinformation de l’opinion publique et le ciblage du secteur des fruits rouges ».

Dans le même sillage, +L’Opinion+ C’est sans doute le cluster le plus important et le plus regrettable jamais enregistré depuis le début de la pandémie au Maroc. Le nombre de contaminations qu’il a générées dans la région ne cesse d’augmenter jour après jour, totalisant à la date du mercredi 24 juin plus de 800 cas.

C’est aussi un cluster qui était facilement évitable puisque survenu dans un timing de presque fin de pandémie, à un moment où l’ensemble des équipements et dispositifs de protection sanitaire étaient disponibles et facile d’accès, souligne le quotidien.

Bienvenus à Lalla Mimouna, site symbole d’une faillite organisationnelle en matière de gestion de la protection sanitaire sur les lieux de production et objet actuellement d’une enquête judiciaire, ajoutre-t-il.

Abordant les perspectives de coopération entre le Maroc et le Royaume-Uni, +Al Bayane+ relève que suite au Brexit, Londres se rabat sur de nouvelles alliances commerciales, hors du camp européen pour revigorer les échanges et fortifier les rétributions.

« Notre pays semble un allié de marque à conclure des opportunités d’affaires », estime le journal, d’autant plus que le Maroc, de par sa position stratégique privilégiée, est de nature à tendre des passerelles de transition pour le marché africain, en termes d’investissements.

De même, il inspire toujours confiance en ce sens qu’il requiert la stabilité susceptible de rassurer les alliances, ajoute le quotidien, faisant remarquer que « notre pays renferme des atouts de haute facture, confortés ces 20 dernières années, à travers diverses réformes, en matière de projets socio-économiques et infrastructurels ».

La même publication informe que le chef du gouvernement Saad Dine El Otmani a affirmé que le Comité national de l’environnement des affaires (CNEA) entamera dans les prochains jours l’élaboration d’une politique nationale intégrée visant à améliorer le climat des affaires, basée essentiellement sur les résultats de l’enquête nationale sur les obstacles au développement du secteur privé, menée par le Comité en 2019 en partenariat avec des experts internationaux.

Selon lui, le CNEA « s’emploiera cette année à préparer et développer une politique nationale intégrée pour améliorer le climat des affaires », selon un communiqué du Département du chef du gouvernement, cité par la publication.


Commentaire

L’Info en continu
Bon plan
Publié le 10.04.2019

Lac Ahémé

Bernard Capo-Chichi nous emmène aujourd’hui sur les bords d’un lac situé au sud-ouest du Bénin, entre l’Océan atlantique et le fleuve Couffo dont il tire…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut