Société › Société

Les élues du Borgou et de l’Alibori s’engagent dans la lutte contre les violences basées sur le genre (VBG)

Une séance de coaching a été organisée le jeudi 08 octobre, par le Ministère des Affaires Sociales et de la Microfinance (MASM) à  l’hôtel Sero Kora de Parakou. L’objectif de cet atelier était de réunir toutes les élues communales du Borgou et de l’Alibori, afin de les fédérer autour de la lutte contre les violences faites aux filles et aux femmes.

Ces dernières années, la situation au Bénin concernant les violences basées sur le genre (VGB), s’est beaucoup améliorée. Pour faire face à ce fléau, le MASM a adopté une stratégie innovante en passant par les femmes  influentes élues dans chaque commune du pays. Il s’agit de responsabiliser chacune de ces femmes afin qu’elles sensibilisent leurs communautés respectives pour ainsi parvenir à éradiquer les VGB. Elles ont donc pour mission d’entreprendre des actions concrètes, qui permettront de changer les mentalités et les comportements de certains.

En s’adressant aux femmes présentes dans l’assemblée, la Ministre des Affaires Sociales et de la Microfinance, Madame Véronique TOGNIFODE, a notamment déclaré : « Vous êtes désormais des « Ambassadrices de la protection de l’enfant et de la femme » et à ce titre, je vous invite à contribuer à la sensibilisation sur les droits et le bien-être de l’enfant et de la femme ; à servir de catalyseur en ce qui concerne le changement de comportement envers l’enfant et la femme dans nos sociétés ; à favoriser la mise en place des dispositifs de signalement et de dénonciation des cas de violences faites aux enfants et aux femmes ; à participer au suivi des cas en vue de leur référencement et de la prise en charge des victimes, puis à veiller à la poursuite des auteurs, conformément aux lois en vigueur ; à inciter à la prise de décisions en communauté et au sein des conseils communaux et de villages en faveur de la protection des droits et de la promotion de l’enfant et de la femme ; à promouvoir l’égalité des chances ; et à servir de modèle pour nos filles et nos femmes ».

Elle a également félicité l’ensemble du MASM pour son travail. En effet le ministère travaille au quotidien de paire avec la chefferie traditionnelle et les leaders religieux, dans le but d’impacter les normes socio-culturelles existantes pour éradiquer les violences basées sur le genre au Bénin. Il est effectivement grand temps que toutes les filles et les femmes puissent profiter pleinement de la place qu’est la leur au sein de la société, et ainsi participer activement au développement du Bénin.


Commentaire

Bon plan
Publié le 10.04.2019

Lac Ahémé

Bernard Capo-Chichi nous emmène aujourd’hui sur les bords d’un lac situé au sud-ouest du Bénin, entre l’Océan atlantique et le fleuve Couffo dont il tire…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut