International › APA

Législatives éthiopiennes : Abiy Ahmed assoit sa légitimité

Le Premier ministre éthiopien victorieux aux élections parlementaires, peut désormais poursuivre les réformes politiques et sociales déjà entamées.Le scrutin du 21 juin avait une valeur de véritable test pour Abiy Ahmed (44 ans) nommé en 2018. Dans un contexte de guerre au Tigré, le PM avait sollicité l’onction populaire pour poursuivre les réformes en cours.

Samedi, le Parti de la Prospérité (PP) qu’il dirige a largement remporté les élections, ouvrant la voie à un nouveau mandat. Le « PP » a remporté 400 des 436 sièges en jeu dans les circonscriptions où le vote s’est déroulé en attendant l’organisation d’un autre scrutin le 6 septembre prochain dans les circonscriptions manquantes. En effet, ces consultations se sont déroulées dans un contexte tendu avec des arrestations d’opposants et à l’arrivée plus d’un cinquième des 547 circonscriptions n’ont pas pu voter à cause des violences à caractère ethnique.

Dans un contexte politique marqué par la guerre meurtrière au Tigré, cette victoire n’est pas le tournant décisif attendu pour la démocratie éthiopienne. La répression sanglante contre les chefs dissidents du Tigré, les lourdes pertes en vies humaines et les risques de famine ont fini d’entacher l’image réformatrice du Prix Nobel de la paix de 2019, dont les pourfendeurs parlent de victoire à la Pyrrhus.

Malgré le couvre-feu unilatéral décrété le 29 juin par le gouvernement, le Front de libération du peuple du Tigré (TPFL) occupe le terrain et a repris de nombreuses bases à l’armée éthiopienne. Les rebelles ont posé plusieurs conditions à Addis Abeba dont le retrait des forces érythréennes pour faire taire les armes. Dans un système politique basé sur le fédéralisme ethnique, le TPLF, issu de la minorité tigréenne, a contrôlé pendant plusieurs décennies le pouvoir.

Mais, avec l’arrivée d’Abiy Ahmed de l’ethnie majoritaire Oromo, les chefs politiques du Tigré se sont sentis à l’écart avec des réformes politiques et sociales du gouvernement avant de prendre les armes, dénonçant vigoureusement le rapprochement de l’Ethiopie avec l’ennemi historique l’Erythrée.


Commentaire

L’Info en continu
  • Benin
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 10.04.2019

Lac Ahémé

Bernard Capo-Chichi nous emmène aujourd’hui sur les bords d’un lac situé au sud-ouest du Bénin, entre l’Océan atlantique et le fleuve Couffo dont il tire…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut