International › APA

Législatif, santé et tourisme au menu des quotidiens et hebdomadaires marocains

Les enjeux des prochaines élections, la levée des restrictions liées à la pandémie, la situation du secteur du tourisme et l’offre été-2021 de la RAM, sont les principaux sujets traités par les quotidiens et hebdomadaires marocains parus ce samedi.Evoquant les prochaines élections, +La Nouvelle Tribune+ écrit que contrairement aux précédents épisodes électoraux, les partis politiques disposent cette fois-ci d’un « référentiel » leur permettant d’affirmer leur existence, en développant des propositions sensiblement différentes grâce au Rapport de la Commission spéciale sur le nouveau Modèle de Développement, qui leur fournit du “grain à moudre”.

Ce constat est essentiellement valable pour le camp de l’opposition parlementaire actuelle qui multiplie les sorties publiques et les déclarations afin de marquer certaines réticences sur les constats et propositions de ce Rapport, relève l’éditorialiste.

Ces partis veulent mettre l’accent sur la nécessité de la reconnaissance par tous, pouvoirs publics et opinion publique, que rien ne pourra se faire en termes d’exécution des recommandations de la Commission sans l’implication forte des formations politiques qu’il serait très grave, selon eux, de marginaliser, ajoute-t-il.

+Challenge+ revient sur le déconfinement progressif mis en place par le gouvernement. Pour l’hebdomadaire, malgré la bonne gestion de la situation sanitaire et de l’opération de vaccination, qui sont des « succès », « la communication officielle n’est pas au niveau de ces réussites ».

Le journal souligne que les Marocains veulent reprendre leur vie d’avant, mais que l’exécutif « ne propose pas un projet de déconfinement, un agenda lié à la situation sanitaire ».

Il reproche au gouvernement de ne pas « dire à partir de quel niveau de contaminations, il considère que nos hôpitaux seront dépassés, comme ils l’ont été, l’hiver passé », voire de “choisir de ne pas parler, de ne pas expliquer son action”.

+Finances News Hebdo+, qui s’intéresse au secteur du tourisme au Maroc,  écrit que laminé par la crise sanitaire et économique, ce secteur « va mal » et que « les opérateurs tirent la gueule ».

Certes, la reprise des vols, prévue dès mardi 15 juin, est une « bouffée d’oxygène », mais cela « ne suffira certainement pas à résorber les pertes enregistrées », estime-t-il, car, explique-t-il, avec une ouverture à la carte de l’espace aérien marocain et les restrictions imposées par les pays émetteurs, « il ne faudra pas s’attendre à un afflux massif de touristes étrangers ».

Il préconise, en conséquence, de « miser local », de « parier sur le tourisme interne pour en faire un levier de croissance du secteur touristique marocain », appelant à « faire preuve d’innovation et d’intelligence » dans l’offre touristique, qui devra être adaptée aux Marocains, aussi bien à leurs besoins qu’à leurs bourses.

+Le Matin+ se fait l’écho de l’offre de la compagnie nationale Royal Air Maroc (RAM) durant cet été. La compagnie aérienne a annoncé, vendredi, qu’elle propose une offre de près de 2,5 millions de sièges pour la période allant du 15 juin au 15 septembre 2021, contre 384.000 sièges mis en place la même période de l’année dernière.

Cette offre Eté 2021 représente 72% de l’offre réalisée sur la même période de 2019 (avant la crise du nouveau coronavirus), indique RAM dans un document, soulignant qu’en dépit des limitations du trafic en raison des restrictions sanitaires, RAM met en place un important dispositif pour accompagner la reprise des vols et permettre aux différents clients de la compagnie (Marocains résidant à l’étranger, étudiants, résidents étrangers au Maroc et touristes) de voyager et de renouer le contact avec leurs familles.

Ainsi, plus de 75 lignes internationales seront exploitées cet été, fait savoir la même source, ajoutant que ce nombre peut changer en fonction de l’évolution de la pandémie et du classement des pays.


Commentaire

L’Info en continu
  • Benin
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 10.04.2019

Lac Ahémé

Bernard Capo-Chichi nous emmène aujourd’hui sur les bords d’un lac situé au sud-ouest du Bénin, entre l’Océan atlantique et le fleuve Couffo dont il tire…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut