Personnalités › Jeunes talents

Légende : Casimir Agbla sur scène à Artisttik Africa

Le centre culturel “Artisttik Africa” a accueilli, samedi 25 janvier 2020, sur scène, la représentation de la pièce de théâtre Les confessions de Soweto, écrite et mise en scène par Hermas Gbaguidi. Elle a été présentée par Casimir Agbla alias “Dom-Dom”, comédien béninois, devant plus de 200 spectateurs.

Les confessions de Soweto. Telle est la pièce de théâtre mise en scène, samedi dernier, dans la grande salle du Centre “Artisttik Africa”. Cette pièce est une manière pour Hermas Gbaguidi, auteur et metteur en scène, de rendre hommage à Aristide Sagbo alias “Soweto”. Fils d’un boxeur, Soweto a commencé très tôt sa carrière de boxeur. Il a connu sa première victoire sur le ring en 1991. En 7 ans, de 1991 à 1998, il a disputé 9 combats avec titre en jeu. Il en a remporté 8 dont le dernier remonte au 15 août 1998. Compte tenu de sa détermination, il a été consacré champion d’Afrique à vie. 19 ans après son décès, Hermas Gbaguidi est allé sur les traces de l’histoire du champion et a révélé au public sa vraie histoire. De cette pièce, l’on peut comprendre que la boxe a été imposée à lui par son père. Malgré ses tentatives d’abandonner cette discipline, son père ne le lui permet pas. Il lui fait comprendre que la boxe est sa vie et qu’il n’y a pas une meilleure vie pour lui ailleurs. Son but est de ramener l’image de l’œuvre d’Aristide Sagbo, alias “Sowéto’’ dans la mémoire collective.

Le fait de suivre ce spectacle a permis à plusieurs de mieux comprendre la vie de cet illustre disparu. « J’ai beaucoup apprécié ce spectacle. J’ai été curieux et surpris de découvrir l’histoire de Soweto », a confié Adrien Guillot, directeur général de “Cotonou Creative”. Pendant ce moment de scène, trois points différents ont retenu son attention. « Après avoir suivi ce spectacle, j’ai ressenti, d’abord, le plaisir de découvrir une partie de l’histoire du Bénin. Puisque ce sont les petites histoires qui en font les grandes. Ensuite, j’ai apprécié la qualité du travail de l’auteur. Ce dernier a la capacité de tirer de ces petites histoires ce qui fait l’humanité. Enfin, j’apprécie le talent de Casimir Agbla. C’est un étudiant que j’ai eu la chance de connaître à l’Ecole Internationale de Théâtre du Bénin (Eitb) », a détaillé Adrien Guillot. De son côté, Stéphane Adogony, artiste chanteur, ce spectacle, chargé d’émotion, lui a apporté un plus à tout ce qui se dit et révèle aussi la vraie vie du héros Africain.


Commentaire

Bon plan
Publié le 10.04.2019

Lac Ahémé

Bernard Capo-Chichi nous emmène aujourd’hui sur les bords d’un lac situé au sud-ouest du Bénin, entre l’Océan atlantique et le fleuve Couffo dont il tire…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut