› Non classé

Le quotidien de service public « La Nation » célèbre ses 50 ans d’existence

 Le ministre de la communication et de la poste, porte-parole du gouvernement, Alain Orounla a présidé la cérémonie de lancement officiel des manifestations entrant dans le cadre de la célébration du cinquantenaire du quotidien national de l’information ce jeudi au siège de la structure à Cotonou, en présence des conseillers de la HAAC, le personnel de l’Office national de l’imprimerie et de la presse (Onip), du corps diplomatique et des responsables politico-administratifs à divers niveaux.

Connu au départ sous l’appellation de « DAHO EXPRESS », puis de « EHUZU » après la révolution de 1972 et enfin de « La Nation » depuis le renouveau démocratique, le quotidien national de l’information malgré la pléthorique d’organes de presse au Bénin tient son rang et honore sa réputation. Sa première parution date du 1er août 1969.

« Ces 50 ans de vie du journal n’ont pas été un long fleuve tranquille, que de péripéties, de contraintes », a déclaré le ministre de la communication et de la poste Alain Orounla, précisant que de sa position d’unique quotidien d’information, le journal a dû faire face depuis le renouveau démocratique à une concurrence qui n’a fait que renforcer la détermination de ses animateurs à maintenir le cap.

Remerciant tous ceux qui ont œuvré et continuent d’œuvrer pour permettre au quotidien depuis 50 ans de garder très haut son flambeau, M. Orounla a fait savoir que la célébration de ce cinquantenaire intervient à un moment où le gouvernement de la rupture a engagé de nombreuses réformes qui ont donné au numérique une dimension inégalée au Bénin.

Selon lui, le développement de la technologie nouvelle induit dans le secteur de la presse, le changement de comportement lié au service de la consommation de l’information rendant disponible l’information rapidement et gratuitement via les médias nouveaux sur lesquels une partie des lecteurs se débordent imposant le digital en alternative crédible.

Par ailleurs, il a salué la clairvoyance des responsables de l’Onip qui ont voulu se mettre en phase avec lesdites réformes en révoquant l’ancien site du journal et en mettant en place une application mobile « La Nation » qui sera lancée prochainement. Il les a donc invités à redoubler d’efforts pour que le numérique embrasse toutes leurs activités.

Le directeur général de « La Nation » Bertin Sowakoudé, après avoir rappelé l’historique du journal, a martelé que c’est le moment de réfléchir sur l’avenir ce quotidien national incontournable dans le paysage médiatique béninois et qui depuis peu doit faire face aux défis du numérique.

Il a profité de l’occasion pour remercier les autorités administratives à divers niveaux, le personnel de la structure ainsi que les lecteurs qui ne cessent jamais d’apporter leur pierre à l’édifice.

La cérémonie d’ouverture, rappelle-t-on, a été clôturée par le vernissage de la grande exposition du cinquantenaire notamment 50 articles phares, mini biographie et photos des acteurs desdits articles ; l’exposition des photos de personnalités et événements ayant marqué le Bénin ces cinquante dernières années.


Commentaire

L’Info en continu
  • Benin
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 10.04.2019

Lac Ahémé

Bernard Capo-Chichi nous emmène aujourd’hui sur les bords d’un lac situé au sud-ouest du Bénin, entre l’Océan atlantique et le fleuve Couffo dont il tire…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut