International › APA

La SADC salue l’annulation de la présidentielle au Malawi

La Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC, sigle anglais) a félicité, mercredi, la Haute cour de justice du Malawi d’avoir respecté la Constitution du pays en ordonnant la tenue d’une nouvelle présidentielle, après que l’opposition a soulevé des cas d’irrégularités dans le scrutin de l’année dernière.Dans un jugement rendu le 3 février 2020, la Cour constitutionnelle du Malawi a souscrit aux affirmations de l’opposition selon lesquelles, le résultat de l’élection présidentielle tenue en mai 2019 a été manipulé en faveur du président Peter Mutharika.

Le tribunal a annulé les résultats des élections et ordonné de nouveaux scrutins dans les 150 jours.

Dans un communiqué, le président en exercice du Comité de la SADC chargé de la politique, de la défense et la coopération en matière de sécurité, Emmerson Mnangagwa, a déclaré que l’organisation régionale « félicite la Cour constitutionnelle d’avoir respecté la Constitution du Malawi et la loi électorale dans la conduite de la pétition ».

« La SADC exhorte toutes les parties prenantes à respecter le jugement de la Cour et à maintenir la paix et la tranquillité, à un moment où les institutions nationales compétentes se préparent à de nouvelles élections », a déclaré Emmerson Mnangagwa, par ailleurs président du Zimbabwe.

Il a déclaré que la SADC « suit de près les développements de la situation politique au Malawi ».

Pourtant, la SADC avait approuvé la conduite des élections au Malawi, déclarant à l’époque que le scrutin était crédible, libre et équitable.



Commentaire

À LA UNE
Polls

How Is My Site?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut