International › APA

La politique se paie la Une de la presse sénégalaise

Les quotidiens sénégalais de ce samedi traitent largement de l’actualité politique liée aux investitures des candidats aux élections locales (municipales et départementales) du 23 janvier 2022. »Khalifa, Gackou, Amadou Bâ, Makhtar Cissé, Mimi Touré, Sonko, Kaba : Les grands absents des locales », titre L’As, informant que le ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur, Me Aïssata Tall Sall renonce à sa candidature à la mairie de Podor (nord) qu’elle dirige jusque-là.

A propos des investitures de la majorité présidentielle Benno Bokk Yakkar pour ces élections locales, Sud Quotidien note un « jeu trouble de Macky ».

« Conquête de Dakar : Mission périlleuse pour Diouf Sarr  (ministre de la Santé, désigné tête de liste de Benno) », lit-on à la Une de Walf Quotidien. 

Le journal s’intéresse également à l’ancien chef de la diplomatie sénégalaise « zappé du gouvernement et oublié des locales » avec ce titre : « Amadou Bâ, le mal aimé de l’Apr (Alliance pour la République, au pouvoir) ».

« Locales-Contestations à Benno Bokk Yakkar et dans l’opposition : Invesfissures », rapporte Le Quotidien dans sa première page, non sans préciser que Thiès, Fatick, Rufisque, Dakar, Saint-Louis sont des cas graves.

Pour EnQuête, « Macky mise sur son gouvernement » en investissant des ministres sur les listes de Benno pour les élections locales. « Un ministre est le représentant d’une localité et les gens s’identifient à lui », explique l’analyste politique, Bakary Domingo Mané.

Poursuivant, EnQuête informe que les ministres des Forces armées et des Affaires étrangères, Sidiki Kaba et Me Aissata Tall Sall sont hors course pour ces élections locales.

« Choix porté sur Racine Sy, désistement de Aïssata Tall Sall : La bataille de Podor n’aura pas lieu », titre Les Échos, dans lequel journal, Me Tall se justifie : « Après 12 ans à la tête de la commune de Podor, j’ai pris librement la décision de ne pas me présenter ».

« Choix des candidats de Benno Bokk Yakkar : Cacophonie généralisée dans le camp présidentiel. Grand-Yoff : le choix de Cheikh Bakhoum décrié. À Dakar et un peu partout, le Parti socialiste  (Ps) dépouillé. Parcelles : Alioune Badara Diouf s’agenouille devant Moussa Sy », détaille Les Échos.

Pendant ce temps, Vox Populi revient sur la fissure au sein de la coalition Wallu Sénégal et titre : « Me Wade-Pape Diop : Les raisons d’un clash ». Nos confrères expliquent que l’ex-président a jugé excessives les demande du leader de Bokk Gis-Gis à travers tout le Sénégal.

Le Soleil consacre sa Une à l’occupation des carrefours, espaces publics…et titre : « Au royaume de l’anarchie à Dakar ».


Commentaire

Bon plan
Publié le 10.04.2019

Lac Ahémé

Bernard Capo-Chichi nous emmène aujourd’hui sur les bords d’un lac situé au sud-ouest du Bénin, entre l’Océan atlantique et le fleuve Couffo dont il tire…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut