Santé › Actualité

La frontière de Porga fermée pour limiter la propagation du Covid-19

Une délégation conduite par le préfet de l’Atacora Lydie Déré Chabi Nah, est allée ce samedi à Porga pour constater de visu l’application des décisions du conseil des ministres relatives aux dispositions préventives contre le coronavirus au niveau des postes frontaliers.

Sur place à la frontière de Porga entre le Bénin et le Burkina-Faso, le constat est bien réel. Le trafic est inexistant. Des tonneaux, des chicanes et des tas de sables barrent la route à hauteur du pont « la Pendjari ». En plus de ce dispositif, des éléments de la police républicaine sont postés sur les lieux. « Retournez ! la frontière est fermée ! », a sommé, l’un des agents, à certains motocyclistes venant du côté du Burkina-Faso. Selon les explications du commissaire, seules les marchandises peuvent traverser.

Sur la cour du commissariat de Porga, on peut constater un impressionnant dispositif de lavage des mains et une présence remarquable des hommes en blousse. « Les outils standards et tous ce qui est exigé comme intrants sont disponibles », a rassuré, au directeur départemental de la santé de l’Atacora Jacob Namboni.

« La décision du gouvernement en sans ambigüité. La limitation à l’extrême nécessité des entrées et sorties aux frontières terrestres de notre pays doit être de mise. Seules des traversées indispensables seront autorisées en liaison avec les autorités des pays voisins », a martelé le préfet de l’Atacora, à l’endroit des éléments de la police républicaine postés à la frontière et dont l’effectif a été renforcé pour la circonstance par une vingtaine de militaire. Lydie Déré Chabi Nah a aussi attiré l’attention des forces de sécurité sur l’urgence de sillonner en permanence le long de cette zone frontière.



Commentaire

À LA UNE
Polls

How Is My Site?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut