International › APA

Israël-Palestine: les ambassadeurs de l’OCI en Côte d’Ivoire montent au créneau

Les ambassadeurs des Etats membres de l’Organisation de la coopération islamique (OCI) accrédités en Côte d’Ivoire sont montés, jeudi, au créneau pour dénoncer les « graves attaques » d’une violence « inédite et disproportionnée » d’Israël contre le peuple palestinien.

« Devant les graves attaques, d’une violence inédite et disproportionnée, perpétrées depuis plus d’une semaine, par la force de d’occupation, contre le peuple palestinien, sa terre, et ses lieux saints, les Ambassadeurs de l’OCI expriment leur condamnation ferme de la brutalité Israélienne» ont déclaré les ambassadeurs des pays membres de l’OCI à l’issue d’un conclave à la résidence de l’ambassadeur du Royaume de l’Arabie Saoudite à Abidjan, Abdullah Bin Hamad Alsobaiee. 

« Les ambassadeurs de l’OCI exigent la cessation complète et immédiate de toutes ces attaques qui affectent des civils innocents, ainsi que leurs biens, et qui constituent de graves violations du droit international et des résolutions pertinentes des Nations Unies sur la question de la Palestine », poursuit le communiqué lu devant la presse par l’ambassadeur de l’Algérie en Côte d’Ivoire, Mohamed Abdelaziz Bouguetaïa, également doyen du corps diplomatique arabe.

 Devant les provocations répétées et délibérées d’Israël, visant à exacerber les sensibilités religieuses des Musulmans, ainsi que la frustration continue des sentiments du peuple palestinien et de la nation islamique tout entière, et devant ces attaques inacceptables contre les fidèles Musulmans, depuis le début du mois béni de Ramadan, qui constituent une violation flagrante des principes du droit international humanitaire, « les ambassadeurs de l’OCI affirment que si elles persistent, elle aura, de graves conséquences sur la sécurité de la région, et bien au-delà ».

Les États membres de l’Organisation, les Ambassadeurs de l’OCI demandent l’arrêt immédiat des attaques et des violations que commet Israël, force d’occupation, dans le territoire palestinien, contre les lieux saints, notamment la Mosquée Al-Aqsa, qui est une ligne rouge absolue pour la nation islamique, et affirment qu’Israël n’a aucun droit légitime sur la terre palestinienne.

 Par ailleurs, ces diplomates rejettent et condamnent la poursuite de la colonisation israélienne du territoire palestinien occupé. « Les actes commis par Israël constituent de graves violations du droit international, et sont considérés comme des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité » estiment-ils.

« Les ambassadeurs de l’OCI appellent à ce que Israël, force d’occupation, soit tenue par la communauté Internationale pour responsable de ces violations et que des sanctions lui soient imposées, conformément au droit international, universellement reconnu », ajoute le communiqué.

 Les ambassadeurs de l’OCI demandent également une mobilisation urgente de la communauté internationale à travers les tribunaux internationaux et les divers organes des Nations Unies pour contraindre Israël, la force d’occupation, à indemniser les ayants droits, pour les dommages matériels et moraux qu’elle a causés aux infrastructures palestiniennes et aux propriétés publiques et privées.

Enfin, les ambassadeurs ont salué la résistance du peuple palestinien sur sa terre et sa position historique face à l’agression et à l’occupation, et sa défense constante de ses droits légitimes, et appellent les États membres à offrir toutes les formes de soutien au peuple palestinien en vue de renforcer sa résistance pour la réappropriation de son territoire.


Commentaire

L’Info en continu
  • Benin
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 10.04.2019

Lac Ahémé

Bernard Capo-Chichi nous emmène aujourd’hui sur les bords d’un lac situé au sud-ouest du Bénin, entre l’Océan atlantique et le fleuve Couffo dont il tire…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut