International › AFP

Inde: un évêque jugé pour avoir violé une religieuse

Un évêque catholique, accusé d’avoir violé une religieuse, a comparu samedi en Inde, après une mobilisation de nonnes qui ont manifesté quasi quotidiennement pour l’amener devant les juges.

Il est accusé d’avoir violé une religieuse à plusieurs reprises entre 2014 et 2016 alors qu’il était à la tête de l’ordre des Missionnaires de Jésus, des accusations qu’il a niées pendant l’instruction. Il est passible de la prison à vie s’il est reconnu coupable.

Si des membres du clergé ont été jugés à travers le monde pour des affaires de pédophilie ou pour avoir couvert les agissements d’ecclésiastiques, il s’agit du premier cas en Inde.

Arrêté en octobre 2018, Franco Mulakkal, qui est en liberté sous caution, est arrivé au tribunal de Kottayam, dans l’Etat de Kerala, dans le sud de l’Inde, où le juge l’a laissé en liberté jusqu’à la prochaine audience prévue le 6 janvier.

La police du Kerala a rassemblé sur ce cas de nombreux témoignages de religieuses, prêtres et autres évêques dans un rapport de plus d’une centaine de pages.

La religieuse avait déposé plainte en juin 2018 mais la police n’a commencé à enquêter que trois mois plus tard, après que cinq nonnes ont manifesté presque quotidiennement devant la Haute cour du Kerala pour obtenir justice.

Les religieuses ont écrit aux dirigeants catholiques en Inde, mais aussi au Vatican, accusant la hiérarchie de l’Eglise de ne pas prendre l’affaire au sérieux.

Les religieuses ont dû faire face à de nombreuses critiques dans leur Eglise et affirment que leurs familles ont été harcelées.



Commentaire

À LA UNE
Polls

How Is My Site?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut