International › APA

Foncier ivoirien : une plateforme de contrôle des constructions

Ce dispositif a pour but d’améliorer le cadre urbain en luttant notamment contre les effondrements d’immeubles.Dans l’optique d’améliorer le climat des affaires et de contribuer à l’optimisation de la gestion foncière et la planification urbaine en Côte d’Ivoire, un atelier a été organisé ce 8 décembre 2022 dans les locaux de la Primature au Plateau, à l’attention des acteurs du secteur public et privé.

L’atelier qui a réuni une centaine de personnes, a permis d’instruire les participants sur le plan d’actions de l’opérationnalisation de l’Identifiant unique du foncier de Côte d’Ivoire (IDUFCI) et de la Plateforme collaborative de contrôle des constructions (PCCC).

La plateforme IDUFCI intervient dans le cadre du Projet des chaînes de valeur compétitives pour l’emploi et la transformation économique (PCCET) en sa composante 3 dénommée « Réformes politiques et renforcement institutionnel ».

Le coordonnateur du PCCET, M. Arthur Coulibaly a expliqué l’importance de la généralisation de l’Identifiant unique du foncier de Côte d’Ivoire, notant que l’Etat veut faire « un développement équilibré » afin que toutes les activités économiques ne soient pas concentrées seulement à Abidjan ou dans le Grand Abidjan.

« Nous voulons transformer nos produits. Mais la meilleure transformation possible, c’est sur site, c’est-à-dire, le plus près possible de la zone de production et ces zones de production sont partout dans le pays », a-t-il indiqué.

M. Arthur Coulibaly a par ailleurs précisé que « cette réforme est portée par le ministère de la Construction, du logement et de l’urbanisme, en lien avec les acteurs nationaux intervenant dans la gestion foncière et la planification urbaine ».

De son côté, Solange Amichia, la directrice générale du Centre de promotion des investissements en Côte d’Ivoire (CEPICI) a relevé que cette réforme permettra « d’aligner les opérateurs économiques qui sont à l’intérieur du pays à un identifiant unique au même niveau que ceux d’Abidjan ».

Cela devrait permettre également aux opérateurs immobiliers d’interagir avec l’administration. Lors de cet atelier, M. Samba Diaou, le chef de projet, a livré des détails sur les actions déjà menées en matière de contrôle des constructions.

« De la période d’octobre à novembre 2022, nous avons organisé 2800 visites de chantiers et observé 325 chantiers dont la présence des bureaux de contrôle ; 2 400 convocations ont été distribuées et 11 démolitions effectuées avec six évacuations menées », a-t-il fait savoir.

L’optimisation de la gestion foncière et la planification urbaine en Côte d’Ivoire constitue un enjeu majeur des politiques sectorielles. Elle s’inscrit dans la dynamique nationale de bonne gouvernance et de la modernisation de l’administration publique prônée par le gouvernement.


Commentaire

L’Info en continu
Bon plan
Publié le 10.04.2019

Lac Ahémé

Bernard Capo-Chichi nous emmène aujourd’hui sur les bords d’un lac situé au sud-ouest du Bénin, entre l’Océan atlantique et le fleuve Couffo dont il tire…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut