Santé › Actualité

Edition 2019 des journées nationales de la gouvernance : l’éducation citoyenne pour mieux lutter contre la corruption

La troisième édition des Journées nationales de la gouvernance a eu lieu du 10 au 11 décembre 2019 à Cotonou autour du thème : « L’éducation à la citoyenneté: défis, enjeux et perspectives pour le développement du secteur de l’éducation au Bénin ».  Depuis 2017, l’initiative de l’organisation de la journée nationale de la gouvernance est prise par  l’Autorité nationale de lutte contre la Corruption (Anlc) et du Front des organisations nationales contre la corruption (Fonac) pour sensibiliser sur les causes et conséquences de la corruption au Bénin. Aussi, la tenue de cet événement, vise-t-elle à trouver des mécanismes pour lutter contre la corruption.

La trouvaille et l’innovation de cette édition 2019 des  Journées nationales de la gouvernance est la focalisation sur l’éducation citoyenne pour mieux lutter contre la corruption. Ainsi, acteurs du monde éducatifs sont appelés à ‘’ ’analyser les défis et les enjeux en la matière et de proposer des stratégies et actions pour améliorer l’éducation à la citoyenneté dans l’enseignement au Bénin’’. Plusieurs représentants d’autres pays : le Sénégal, la Guinée, le Mali, le Togo, le Burkina Faso, le Niger, Île Maurice et Madagascar, ont participé à cette édition 2019 pour un échange d’expérience.

Au bout de 48h de travaux, l’introduction dans les curricula des écoles, établissements, centres de formation et d’éducation du Bénin des cours sur l’éducation à la citoyenneté et  le renforcement des compétences des acteurs du système de l’éducation à la citoyenneté sont acquis. A l’issue de cette 3ème édition, l’implication des acteurs du système éducatif ainsi que la mise en place d’un programme d’orientation professionnelle préventive des apprenants en vue de réduire le taux de déperdition, de déscolarisation et d’échec scolaire dans l’enseignement secondaire est recommandée.

Pour le  président de l’Autorité nationale de lutte contre la corruption (Anlc), « La bonne gouvernance est un élément capital dans la gestion du bien public ; la jeunesse constitue le fer de lance, la relève et le vivier dans lequel on va prélever les futurs responsables du Bénin. De ce point de vue, nous estimons que sa formation est primordiale à tous les niveaux de l’enseignement en vue du respect du bien public ». À l’en croire, l’éducation à la citoyenneté est un gage de développement. Pour cela il renchérit en déclarant : « En faisant ce travail, nous mettrons à la disposition des dirigeants des moyens nécessaires en vue des programmes de développement durable au profit de l’emploi des jeunes ».

L’édition 2019 des journées nationales de gouvernance se ferme avec la principale résolution de faire de l’éducation citoyenne un moyen de lutte contre la corruption.


Commentaire

L’Info en continu
  • Benin
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 10.04.2019

Lac Ahémé

Bernard Capo-Chichi nous emmène aujourd’hui sur les bords d’un lac situé au sud-ouest du Bénin, entre l’Océan atlantique et le fleuve Couffo dont il tire…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut