International › APA

Economie et santé au menu des quotidiens marocains

Les quotidiens marocains parus ce mercredi se focalisent sur nombre de sujets notamment la cryptomonnaie, les transferts des Marocains du monde et la situation épidémiologique.+Aujourd’hui le Maroc+ fait savoir que la cryptomonnaie s’est invitée au débat lors de la séance des questions orales à la Chambre des représentants. Mme Nadia Fettah Alaoui, ministre de l’économie et des finances, a été interpellée quant à l’usage formel de la monnaie virtuelle au niveau national et la vision du gouvernement dans ce sens. La réponse de la ministre à ce sujet a été brève et concise. Se référant à Nadia Fettah Alaoui, son département examine conjointement avec la Banque centrale et les autres partenaires institutionnels internationaux la faisabilité réglementaire de cet usage.

Elle a rappelé les recommandations du ministère de l’économie et des finances, de la Banque centrale et de l’Autorité marocaine du marché des capitaux qui, dans un communiqué conjoint émis en 2017, avaient mis en garde contre les dangers afférents à l’usage des monnaies comme mode de paiement, notamment son usage à des fins illicites en termes de blanchiment de capitaux et de financement du terrorisme.

+Rissalat Al Oumma+ rapporte que les transferts des Marocains du monde ont atteint 100 milliards de dirhams (1 euro = 10,5 DH) l’année dernière, a indiqué lundi le ministre délégué chargé de l’Investissement, de la Convergence et de l’évaluation des politiques publiques, Mohcine Jazouli.

Le ministre, qui répondait à une question au parlement, a fait savoir que les transferts d’argent de la diaspora marocaine sont passés de 70 milliards DH en 2020 à 100 milliards DH en 2021, malgré les répercussions de la pandémie du Covid-19.

+Al Ahdath Al Maghribia+ prévoit une flambée, dans les prochains jours, des cas positifs au variant Omicron pouvant atteindre les 300.000. Ce pic est attendu dans la semaine allant du 17 au 23 janvier courant.

Ce chiffre, qui peut sembler exagéré, trouve son explication, selon des spécialistes, cités par le journal, dans l’évolution actuelle de la pandémie au Maroc. Ainsi, chaque 30 personnes contaminées peuvent contaminer plus de 10 autres personnes, ce qui signifie une multiplication exponentielle des cas positifs. Cette même évolution s’applique également aux cas les plus graves et au nombre de décès.

La publication, rappelle que le ministre de la Santé et de la protection sociale, Khalid Aït Taleb, avait mis en garde contre la situation pandémique au Maroc, qu’il a jugée préoccupante suite à l’explosion du nombre des contaminations au variant Omicron.

Le ministre a également mis en garde contre une erreur courante chez l’opinion publique, et qui voudrait qu’Omicron serait moins mortel que le Covid-19, alors qu’il risque d’être fatal pour des personnes à la santé déjà fragile. Surtout que 90% des contaminations au Maroc sont actuellement dues à Omicron, un pourcentage qui peut passer à 100% dans de brefs délais.


Commentaire

L’Info en continu
Bon plan
Publié le 10.04.2019

Lac Ahémé

Bernard Capo-Chichi nous emmène aujourd’hui sur les bords d’un lac situé au sud-ouest du Bénin, entre l’Océan atlantique et le fleuve Couffo dont il tire…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut