International › APA

Economie et santé au menu des quotidiens et hebdomadaires marocains

Les quotidiens et hebdomadaires marocains se focalisent sur nombre de sujets notamment l’attractivité de l’économie marocaine, les transferts des MRE, la prolongation de l’état d’urgence sanitaire et la nécessité de respecter les mesures sanitaires.+Maroc Hebdo+ écrit que le Maroc gagne en attractivité et en stabilité en Afrique. Il a ainsi gagné une place en attractivité et deux en stabilité par rapport à l’édition précédente des Indices de la stabilité et de l’attractivité en Afrique de l’institut Amadeus.

L’édition 2021, réalisée avec le soutien de Casablanca Finance City Authority, est composée de plus de 70 sous-indicateurs qui permettent d’offrir une vision globale de la situation économique, politique et sécuritaire du continent, fait savoir l’hebdomadaire.

Dans l’édition 2021, le Maroc est classé 4e en termes de potentiel et dynamique du marché domestique. Dans le classement global d’attractivité, il se positionne au 2e rang, après l’Ile Maurice et devant l’Afrique du sud (3e). Quant à l’indice de stabilité, le Royaume se retrouve à la 3e place, après le Botswana (2e) et l’Ile Maurice (1er).

+Libération+ rapporte que les transferts de fonds effectués par les Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont augmenté de 41,8% au titre des trois premiers mois de cette année.

Selon l’Office des changes, cité par le journal, ces transferts se sont ainsi établis à plus de 20,89 milliards de dirhams à fin mars dernier contre 14,73 milliards DH (1 euro = 10,8 DH) durant la même période un an auparavant.

+Al Massae+ fait savoir que le Conseil de gouvernement, réuni jeudi par visioconférence, a décidé de prolonger l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national jusqu’au 10 juin 2021, et ce dans le cadre des efforts de lutte contre la propagation de la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19).

+Le Matin+ rapporte que que le ministère de l’Intérieur a affirmé, vendredi, la nécessité de continuer à respecter les mesures en vigueur relatives à l’enterrement et aux funérailles, et ce en vue de lutter contre le nouveau coronavirus.

Dans le cadre des mesures préventives en vigueur pour circonscrire la propagation du Covid-19 et préserver la santé des citoyennes et citoyens, le ministère de l’Intérieur a rappelé, dans un communiqué, la nécessité de continuer à respecter les mesures précédemment annoncées: se limiter à 10 personnes au maximum lors de la cérémonie d’enterrement et interdire l’organisation des funérailles.


Commentaire

L’Info en continu
  • Benin
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 10.04.2019

Lac Ahémé

Bernard Capo-Chichi nous emmène aujourd’hui sur les bords d’un lac situé au sud-ouest du Bénin, entre l’Océan atlantique et le fleuve Couffo dont il tire…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut