› Politique

Échec du Complexe textile du Bénin : Gbadamassi interpelle le gouvernement.

À l’Assemblée nationale, 31 députés dont Rachidi Gbadamassi interrogent le gouvernement béninois sur la situation du Complexe textile du Bénin (Coteb). Cette société cours à la faillite et à la cessation de paiement depuis un bon moment.

Une question pour le gouvernement béninois au parlement. Elle est de 31 députés. Selon le quotidien Matin Libre, les députés parmi lesquels se trouvent Rachidi Gbadamassi ont abordé une question d’actualité suivie de débat au président de l’Assemblée nationale sur la situation du Complexe textile du Bénin (Coteb). Le complexe industriel de textile renseigne le journal connaît une situation « de faillite et de cessation de paiement« . A travers la question d’actualité suivie de débat qu’ils ont signé, les 31 députés espèrent des explications du gouvernement sur le sort réservé au Complexe textile du Bénin et, en particulier aux travailleurs.

Depuis le 31 décembre 2019, selon la même source, « les résultats d’un audit financier évalue à des pertes cumulées de plus de dix milliards (10.000.000.000). Malgré les subventions de l’Etat béninois au premier semestre de l’année 2016, le compte de l’exploitation de l’entreprise comportait un déficit de plus de cent trente-quatre millions (134.000.000). A la même période les dettes cumulées de Coteb tournaient autour de six cent milliards (600.000.000.000) FCFA« . Mise en place en 1971 par l’Etat béninois, avec la participation des 52% des privés au capital, rapporte le Matin Libre, le Coteb installé à Parakou dans le bassin cotonnier a suscité le respect pour l’industrie textile du Bénin avec une capacité de transformation de trois mille (3000) tonnes de coton fibre par an et ses produits s’exportaient sur le marché européen.



Commentaire

À LA UNE
Polls

How Is My Site?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut