› Non classé

Développement : Deux ministres du gouvernement échangent avec les élus communaux sur la gestion des déchets solides et ménagers

Une délégation gouvernementale composée du Ministre du cadre de vie et du développement durable (MCVDD) et du Ministre de la décentralisation et de la gouvernance locale (MDGL), a sur instruction du chef de l’Etat, échangé ce mercredi, à Parakou avec les maires et préfets de tous les départements du septentrion et ceux des Collines, sur la problématique de la gestion des déchets solides et ménagers.

Cette instruction, indique le MCVDD, Didier Tonato, est partie du constat selon lequel aujourd’hui de façon générale, l’insalubrité s’installe dans nos contrées. Pire, déplore le ministre, le volet salubrité est totalement délaissé par les équipes en charge de sa gestion dans nos communes et les villes qui abritent les chefs-lieux de département. Evoquant la situation liée à l’insalubrité dans ces zones, le ministre Didier Tonato, a mis l’accent sur le désensablement et le désherbage des abords des voies, le curage des caniveaux et des collecteurs, et la gestion des déchets de façon générale.

Le ministre Didier Tonato et Alassane Séidou, son collègue de la décentralisation ont échangé avec les maires, les préfets et les représentants des services concernés par le volet lié à la gestion des déchets solides et ménagers, dans le but d’une remobilisation pour la réussite de cette mission. Ils ont également, au cours de la séance, examiné l’origine de l’insalubrité dans nos villes et campagnes. « Ces problèmes d’insalubrité ne peuvent se résoudre sans l’implication de la population elle-même », a fait remarquer le ministre Alassane Séidou. La question de salubrité n’est pas une question de moyens ; mais beaucoup plus de volonté politique et surtout de mobilisation et de sensibilisation pour contrer l’incivisme, a fait savoir le ministre du cadre de vie et du développement durable.

Après l’étape de sensibilisation, prévient M. Tonato, suivront les sanctions, afin d’instaurer un changement de comportement. Au terme des échanges, les communes sont invitées à se retrouver par département, pour des propositions concrètes, dans le but de bâtir à l’échelle nationale, un programme de partenariat pour régler le problème d’insalubrité.

 


Commentaire

L’Info en continu
  • Benin
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 10.04.2019

Lac Ahémé

Bernard Capo-Chichi nous emmène aujourd’hui sur les bords d’un lac situé au sud-ouest du Bénin, entre l’Océan atlantique et le fleuve Couffo dont il tire…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut