› Eco et Business

Des filières agricoles porteuses dans la Vallée de l’Ouémé accompagnées par la Banque Africaine de Développement (BAD)

Selon un rapport de Banque Africaine de Développement publié le 2 novembre dernier, le Projet d’Appui aux Infrastructures Agricoles dans la Vallée de l’Ouémé (PAIA–VO), a permis d’augmenter le volume de la production agricole vivrière et maraîchère sur les marchés. Lancé dans le Sud-Est du Bénin depuis 2014, ce projet vise à accroitre de façon durable la production agricole, en passant par la promotion des filières porteuses.

Après 5 ans de déploiement, 155 femmes maraîchères, 5302 agriculteurs et les bénéficiaires 407 tonnes de semence, ont ainsi pu profiter d’un appui. Le projet qui a également donné lieu à la formation de 139 comités, a permis d’augmenter le niveau de production des produits vivriers de 7310 tonnes entre 2013 et 2019. Quant aux produits maraîchers, un accroissement avoisinant 8742 tonnes a été constaté.

Le PAIA–VO à hauteur de 67,19 millions de dollars par la BAD,  réduire la pauvreté et à améliorer la sécurité alimentaire au Bénin. Il s’agit d’un pari réussi puisqu’il a généré 18 964 emplois auprès des hommes et 679 emplois auprès des femmes de la région. Les revenus des populations locales sont également à la hausse. En 2019, les producteurs rizicoles gagnaient moyenne 423 dollars par an ( contre 140 dollars en 2014). En ce qui concerne, les femmes travaillant dans les jardins maraîchers, elles sont désormais à 290 dollars par an, contre 112 dollars avant le début du projet.


Commentaire

L’Info en continu
Bon plan
Publié le 10.04.2019

Lac Ahémé

Bernard Capo-Chichi nous emmène aujourd’hui sur les bords d’un lac situé au sud-ouest du Bénin, entre l’Océan atlantique et le fleuve Couffo dont il tire…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut