International › APA

Covid-19 : le Maroc affiche l’un des taux de létalité les plus faibles au monde (banque mondiale)

Le Maroc affiche un taux de létalité des plus faibles au monde, et un taux de guérison de 90%, écrit la banque mondiale dans un article publié sur son site internet.L’institution de Bretton Woods félicite le Maroc pour ses efforts déployés pour limiter la propagation de la pandémie du coronavirus, mettant en avant l’engagement des pouvoirs publics  « continuer à assurer un suivi rigoureux de la situation par le biais d’une capacité accrue de tests ».

« Aujourd’hui, plus de trois mois après le début de la crise, le Maroc affiche l’un des taux de létalité (nombre de décès par rapport au nombre total d’infections) les plus faibles du monde (moins de 2,6 %), tandis que 90 % des cas sont guéris », indique l’institution financière internationale basée à Washington.

La Banque tient à rappeler le rôle important joué par les autorités marocaines pour préserver le pays d’une crise plus grave. « À la faveur de l’allègement progressif des mesures de confinement dans le pays, le Maroc connaît désormais une reprise des interactions sociales et des activités économiques », rappelle l’institution.

« Le retour à la normale n’est cependant pas total: le virus continue de faire peser une menace importante, ce qui exige toute l’attention des pouvoirs publics en vue d’empêcher la survenue d’une deuxième vague épidémique », ajoute-t-elle.

La banque mondiale souligne que le ministère marocain de la santé « va continuer à assurer un suivi rigoureux de la situation par le biais d’une capacité accrue de tests. Dans cette phase critique, il faudra en effet assurer un dépistage de masse afin de continuer à aplatir la courbe de l’épidémie et de permettre ainsi la réouverture de l’économie tout en endiguant de prochaines vagues ».

Afin d’aider le ministère de la santé à faire face à la prochaine étape, la banque mondiale a alloué de nouveaux fonds dans le cadre du programme pour la santé primaire au Maroc, déjà en cours, afin de soutenir le renforcement des capacités de détection des malades à travers la fourniture d’une assistance technique, de matériel de laboratoire et de systèmes qui permettront de dépister rapidement les cas et de faciliter le traçage des contacts.

L’institution financière internationale a « réaffecté 13,01 millions de dollars non encore décaissés au titre de ce programme et mobilisé 35 millions de dollars supplémentaires auprès de son mécanisme d’aide accélérée dédié à la pandémie de COVID-19 ».

A travers ces fonds, la banque mondiale veut également aider le Maroc à mobiliser des moyens de renfort par le déploiement en première ligne d’agents de santé qualifiés et bien équipés.


Commentaire

L’Info en continu
Bon plan
Publié le 10.04.2019

Lac Ahémé

Bernard Capo-Chichi nous emmène aujourd’hui sur les bords d’un lac situé au sud-ouest du Bénin, entre l’Océan atlantique et le fleuve Couffo dont il tire…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut