Politique › Institutionnel

Cour constitutionnelle : Les requis Muhammadu Buhari, Boni YAYI et Nicéphore Soglo absents à la barre

La Cour constitutionnelle a renvoyé pour rapport le dossier n°1915/328/REC-19 de recours du requérant Alain Diogo contre le président en exercice du Nigéria Muhammadu Buhari ainsi que   Boni YAYI et Nicéphore Soglo tous anciens présidents du Bénin, convoqués mais absents à l’audience publique de ce mardi dans le cadre de la mise en état de ce dossier.

Les sieurs Muhammadu Buhari, président du Nigéria, Boni YAYI et Nicéphore Soglo, anciens présidents du Bénin, tous cités dans le dossier n°1915/328/REC-19, respectivement pour fermeture illégale des frontières terrestres du Nigéria avec le Bénin, manipulation contre le peuple béninois pour la fermeture des frontières terrestres nigérianes et complicité et sabotage de la crédibilité des élections législatives, ont été absents ce jour à la barre.

La première chambre de mise en état des dossiers des audiences publiques de ce jour, présidée par Razaki Amouda Issiffou, a purement et simplement renvoyé pour statuer sur le dossier de recours n°1915/328/REC-19 du requérant Alain Diogo. Ce renvoi pour statuer est prononcé après avoir constaté l’absence des trois présidents invités à l’audience ce jour. Seul le requérant Alain Diogo était présent à la barre.

Sont membres de cette cour de mise en état du dossier, Razaki Amouda Issiffou, M. André Kantary et Rigobert Adouminou Azon. La plume a été tenue par la secrétaire générale adjointe de la Cour Constitutionnelle.



Commentaire

À LA UNE
Polls

How Is My Site?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut