International › APA

Côte d’Ivoire : des investissements routiers records en 2022

Plusieurs grands chantiers devraient être livrés en 2023, dont la route côtière reliant Abidjan à San-Pedro, cité balnéaire qui abritera des matchs de la CAN 2023, compétition décalée en janvier 2024.Le ministre ivoirien de l’Equipement et de l’entretien routier, Amedé Kouakou a saisi l’occasion de la cérémonie de présentation de vœux de nouvel an de son personnel pour dresser le bilan des activités réalisées par son département et dégager les perspectives.

C’était le vendredi 20 janvier à Cocody Riviera-Golf, dans l’Est d’Abidjan. Le ministre qui a rappelé les travaux exécutés en 2022, dont l’inauguration de l’autoroute Yamoussoukro-Tiébissou (centre), a assuré de la poursuite des grands travaux d’infrastructures routières en 2023.

Il a évoqué, entre autres, la poursuite des grands chantiers tels que l’autoroute Tiébissou – Bouaké, le 4ème et le 5ème Pont d’Abidjan, la voie de contournement d’Abidjan (périphérique Y4), la réhabilitation de la voie côtière, renseignant que plus de 2.500 milliards de Fcfa ont été investis dans les projets routiers en 2022.

Le ministre a salué ses équipes et les partenaires techniques pour les efforts déployés dans la réalisation de ces différents objectifs, rappelant le projet de loi relatif à la classification et à l’immatriculation du réseau routier et la signature d’un décret fixant les conditions d’installation des réseaux dans le domaine public.

Pour l’année écoulée, il indiquera que ce sont près de 15.000 emplois qui ont été créés sur l’ensemble des chantiers avec l’appui du secteur privé, tout en appelant à l’ardeur des travailleurs et des entreprises à une réalisation efficace des projets en 2023.

M. Amedé Kouakou a en outre annoncé la poursuite des travaux d’aménagement et de bitumage de 1 922 Km de routes neuves et le renforcement d’environ 1 000 Km de routes revêtues. Des travaux, suivis à la lettre par le Premier ministre, à travers une feuille de route transmise à chaque département technique.

« L’administration routière déconcentrée devra désormais jouer pleinement son rôle dans le suivi de tous ces importants projets et dans la gestion des situations urgentes de coupures des routes, de divers travaux de nettoyage des abords des routes et de curage des ouvrages hydrauliques », a-t-il ajouté.

L’Etat ivoirien, soulignera-t-il, a investi 8 milliards de F Cfa pour l’acquisition d’engins de travaux publics, dont une première tranche de 4 milliards acquise en 2021 pour équiper les localités de Touba, Kong et Divo, et la seconde acquise en 2022 devrait être déployée à Korhogo et à Adzopé.

« Ces parcs d’engins permettront à l’administration routière d’être plus proche des populations afin de traiter avec plus de promptitude les situations d’urgence », a indiqué M. Amedé Kouakou, avant d’inviter le personnel à en faire bon usage afin que toutes les localités en soient couvertes.

Dans le même temps, 21 véhicules ont été mis à la disposition des responsables régionaux et territoriaux pour assurer le suivi des projets, a fait savoir le ministre, lors des échanges de vœux, promettant œuvrer pour l’aboutissement des revendications sociales des travailleurs, dont la prime de motivation.


Commentaire

L’Info en continu
Bon plan
Publié le 10.04.2019

Lac Ahémé

Bernard Capo-Chichi nous emmène aujourd’hui sur les bords d’un lac situé au sud-ouest du Bénin, entre l’Océan atlantique et le fleuve Couffo dont il tire…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut