Politique › Judiciaire

Complications dans l’affaire Zinsou, Me Dossou s’exprime : « C’est l’objectif visé et nous le savions »

Pour l’avocat de Lionel Zinsou, la réquisition du ministère public qui demande que son client soit déclaré inéligible aux différentes élections à venir, n’est pas fortuite. Me Robert Dossou doute en effet, de la transparence de cette réquisition.

Il déclare ne pas être surpris par cette décision. « C’est l’objectif visé et nous le savions » déclare t-il.  Selon BWT, il insinuerait qu’il y a une main politique derrière le dossier. « Quand c’est le cas, le droit disparaît » ajoute t-il. Ce serait donc pour ça, que le parquet n’aurait pas vu le droit dans ce dossier estime Me Dossou.

Il garde toutefois l’espoir que le juge en charge du dossier ira au-delà du réquisitoire du ministère public afin de dire le droit. Précisons que dans ses conclusions à l’audience de ce vendredi 19 juillet 2019, le ministère public a rappellé que selon l’article 112 du Code électoral en République du Bénin, les candidats doivent déposer, dans un délai de 60 jours après les élections, contre récépissé, les comptes de campagne et les pièces justificatives des dépenses effectuées. L’alinéa 3 du même article, dit que la Chambre des comptes de la Cour suprême doit constater le dépassement et saisir le procureur de la République dans un délai de 15 jours. Ce qui n’est pas le cas concernant Lionel Zinsou. «Aucun dépassement de frais de campagne n’a été constaté et dénoncé au procureur par la Chambre des comptes …» déclare donc le ministère public.

La délibération est prévue pour le 02 août 2019…



Commentaire

À LA UNE
Polls

How Is My Site?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut