Société › Société

Célébration de la journée de souvenir du général Mathieu Kérékou

C’est la fondation qui porte son nom qui a initié la journée et a entrepris de célébrer l’ancien président de la république du Bénin. Devant la presse nationale ce samedi 21 septembre les responsables de la fondation ont tenu à rendre hommage à l’œuvre colossale accomplie par l’ancien président dans l’histoire politique de la nation.

Pour immortaliser l’ancien Chef d’Etat béninois, Mathieu Kérékou, l’un de ses anciens ministres, Ali Houdou, avec certains de ses camarades de l’ancien régime ont créé une fondation qui porte le nom de leur leader, ‘’Fondation Mathieu Kérékou’’.

Au cours de la conférence de presse, les organisateurs ont annoncé des initiatives prises visant à pérenniser les idéaux du général. Selon le secrétaire général de la fondation, elle s’engage à créer des cercles d’études de la pensée politique du général
Mathieu Kérékou dans les collèges d’enseignement secondaire au niveau des 77 communes du pays.  A l’en croire, il est envisagé, par ailleurs, l’édition de 770 livres intitulés « Notre ami, Mathieu Kérékou » qui seront mis à la disposition des  communes du Bénin afin de permettre à la jeunesse de connaitre l’énigmatique homme qu’a été Mathieu Kérékou.

Plusieurs autres actions sont prévues par la fondation pour que l’histoire du général ne s’oublie pas par la jeune génération.

 

Qui est Mathieu Kérékou ?

Au Bénin comme ailleurs ce nom est évocateur. Mathieu Kérékou  a été l’un des présidents de la république du Bénin les plus controversés pendant la période révolutionnaire mais qui a su faire presque l’unanimité aux premières heures de la démocratie. Il est défini par son entourage comme un homme imprévisible, insaisissable, doté d’un grand sens d’humour, travailleur infatigable puissamment aidé par le destin, redoutable manœuvrier sur le plan politique, sa biographie ne demeure pas moins un pan de l’histoire béninoise contemporaine.

Il prit le pouvoir en 1972 par un putsch. Il devint président de la république et occupa  le poste plus longtemps que tous les autres chefs d’Etat béninois réunis, depuis l’indépendance du pays en 1960.

En 1990 il fût emporté par le vent de la démocratie avant de revenir aux affaires en 1996. Il est réélu en mars 2001. Il n’a pas pu se représenter à la fin de son mandat en 2006.

Il est décédé le 14 octobre 2015 à l’âge de 82 ans.


Commentaire

L’Info en continu
  • Benin
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 10.04.2019

Lac Ahémé

Bernard Capo-Chichi nous emmène aujourd’hui sur les bords d’un lac situé au sud-ouest du Bénin, entre l’Océan atlantique et le fleuve Couffo dont il tire…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut