International › APA

Célébration de la 13è édition du giga maoulid d’Abidjan

Le Groupe de réflexion islamique spirituelle et ésotérique ( GRISE), une organisation islamique apolitique dirigée par le guide spirituel de la Tariqa Tidjani en Côte d’Ivoire, El Hadj Cheick Malick Konaté, a organisé dimanche dans la capitale économique ivoirienne, la 13è édition du giga maoulid d’Abidjan, un événement marquant la commémoration de la naissance du prophète Muhammad (Prophète de l’islam, Paix et salut sur lui), a constaté APA sur place.

Cette commémoration qui s’est tenue au palais des sports de Treichville au sud d’Abidjan et qui avait pour thème « Le prophète Muhammad, une miséricorde pour l’humanité», a réuni des milliers de fidèles musulmans.  

A cette occasion, Mariatou Koné, la ministre ivoirienne de la Solidarité, de la cohésion sociale et de la lutte contre la pauvreté qui représentait à cette tribune, Hamed Bakayoko, le premier ministre ivoirien, a appelé la communauté Tidjani à implorer Dieu afin que la Covid-19 s’éloigne de la Côte d’Ivoire et pour que les prochaines élections législatives soient apaisées dans le pays.  

« Merci pour vos prières pour la paix en Côte d’Ivoire. Merci pour vos prières pour des élections apaisées en Côte d’Ivoire», a dit Mme Koné. 

Dans le même élan, le guide spirituel de la Tariqa Tidjani en Côte d’Ivoire, El Hadj Cheick Malick Konaté, qui a fait un exposé sur le thème:  « Le prophète Muhammad ( Paix et Salut sur Lui), une miséricorde pour l’humanité  », a appelé à son tour, ses co-religionnaires au pardon et à l’amour du prochain en s’inspirant de la vie du prophète de l’islam.

  « Le message que je veux qu’on retienne de cette commémoration, c’est la crainte de Dieu. Le thème appelle à une prise de conscience », a expliqué Cheick Konaté. 

Dans la foulée, il a invité les hommes politiques ivoiriens  « à mesurer leur langage et à mettre balle à terre» surtout à la veille  des prochaines élections législatives afin que ce scrutin se déroule de façon apaisée. 

Pour sa part, Zoumana Touré, le directeur du patrimoine du port autonome d’Abidjan qui était l’un des parrains de cette cérémonie, a exhorté lui-aussi les fidèles musulmans  « à faire du vivre-ensemble une réalité dans le pays  ».

 Auparavant, il a insisté sur la nécessité pour le musulman d’avoir la crainte de Dieu car dira-t-il,  « c’est grâce à l’intercession du prophète Muhammad ( Paix et salut sur lui) auprès de Dieu qu’on pourra accéder au paradis ». 

Le giga maoulid d’Abidjan qui est à sa 13è édition, est l’un des événements religieux les plus populaires de la capitale économique ivoirienne qui mobilise chaque année des milliers de fidèles musulmans. 


Commentaire

L’Info en continu
  • Benin
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 10.04.2019

Lac Ahémé

Bernard Capo-Chichi nous emmène aujourd’hui sur les bords d’un lac situé au sud-ouest du Bénin, entre l’Océan atlantique et le fleuve Couffo dont il tire…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut