International › APA

Cadre de programmation par pays: 40 projets financés par la FAO au Sénégal

La FAO coopère avec le Sénégal depuis 1977.Au Sénégal, l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) met en œuvre son Cadre de programmation par pays (CPP) sur la période 2019-2023. Ce document de coopération porte sur 40 projets axés sur la promotion du secteur agro-sylvo-pastoral, halieutique et aquacole ; l’amélioration de la sécurité alimentaire et de la nutrition ; et la gestion durable de l’environnement et des ressources naturelles.

« Au total, 11.963.221 millions de dollars US sont mobilisés pour le CPP à mi-parcours 2019-2021 », a expliqué Makhfousse Sarr, chargé de programme à FAO-Sénégal.

Il présentait, vendredi à Dakar, le bilan à mi-parcours du Cadre de programmation par pays (CPP) de la FAO au Sénégal au cours d’un atelier national.

Selon lui, le premier axe stratégique du CPP portant sur la promotion du secteur agro-sylvo-pastoral, halieutique et aquacole durable, diversifié, compétitif, inclusif et porteur de croissance a permis de soutenir l’entreprenariat agricole et l’emploi des jeunes en milieu rural, d’appuyer les exploitations agricoles familiales, et renforcer la gouvernance su secteur agro-sylvo-pastoral.

« Avec le deuxième axe qui concerne l’amélioration de la sécurité alimentaire et de la nutrition et le renforcement de la résilience des populations, nous avons pu soutenir la planification et l’intégration de l’adaptation au changement climatique (ACC) dans les projets et projets du secteur agricole. Cet axe a également permis le renforcement de la résilience des populations rurales grâce à la protection sociale », a expliqué Makhfousse Sarr.

Quant au troisième et dernier axe stratégique du CPP 2019-2023 qui promeut la gestion durable de l’environnement et des ressources naturelles, M. Sarr a cité la restauration des terres dégradées, du capital forestier et de la faune. « Cet axe, a-t-il poursuivi, a instauré une gestion durable des ressources halieutiques et restauré les écosystèmes aquatiques ».

Le Cadre de programmation par pays (CPP) est le fruit de concertation avec les institutions nationales, la société civile, le secteur privé, les populations à la base et les partenaires au développement du Sénégal, y compris les Agences du Système des Nations Unies (SNU).

Ses domaines prioritaires sont définis sur la base des priorités de développement du Gouvernement du Sénégal, l’Agenda 2030 des Objectifs de Développement Durable (ODD), les Initiatives Régionales (RI), les missions et les avantages comparatifs de la FAO.


Commentaire

L’Info en continu
Bon plan
Publié le 10.04.2019

Lac Ahémé

Bernard Capo-Chichi nous emmène aujourd’hui sur les bords d’un lac situé au sud-ouest du Bénin, entre l’Océan atlantique et le fleuve Couffo dont il tire…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut