International › APA

Burkina: la junte va négocier avec les jihadistes

Dans une allocution télévisée, le chef de l’Etat burkinabé a annoncé des négociations avec des groupes armés.Malgré les efforts entrepris ces dernières semaines pour sécuriser le pays, Damiba a décidé d’ouvrir la porte aux négociations face aux groupes jihadistes pour faire taire les armes.

« J’ai décidé la création de comités locaux de dialogue pour la restauration de la paix dont la mission est d’initier des approches avec les membres des groupes en rupture de dialogue avec la Nation. La stabilisation du Faso ne passera pas seulement par des combats », a-t-il indiqué dans son discours.

Le nouvel homme fort de Ouagadougou a pris le pouvoir par coup d’Etat le 24 janvier 2022, en déposant le président Roch Marc Christian Kaboré. toujours assigné en résidence. Depuis sa prestation de serment le 2 mars dernier, le colonel Damiba fait de la lutte contre l’insécurité, son combat prioritaire.

« La sécurité est le premier objectif de nos actions et restera notre combat de tous les jours » a rappelé le chef de l’Etat qui a promis de réarmer les forces de défenses et de sécurité sur le terrain. 

Par ailleurs, il a rappelé à l’endroit de la Communauté économie des États de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao), qu’« aucune fixation ne doit être faite sur la durée retenue pour la transition parce qu’elle pourrait être révisée si la situation sécuritaire s’améliorait dans les mois à venir dans les zones à forts défis sécuritaires. »


Commentaire

L’Info en continu
Bon plan
Publié le 10.04.2019

Lac Ahémé

Bernard Capo-Chichi nous emmène aujourd’hui sur les bords d’un lac situé au sud-ouest du Bénin, entre l’Océan atlantique et le fleuve Couffo dont il tire…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut