› Politique

Bénin : Un ministre coule les larmes pendant que le Chef de l’Etat prononce son discours sur l’Etat de la nation

A l’Assemblée nationale ce matin du 27 décembre 2019, deux faits ont cristallisé l’attention. Le Président de la République a prononcé son discours sur l’état de la nation devant les députés au parlement conformément aux dispositions constitutionnelle. L’autre non moins important qui a fait le chou gras de la toile est les pleures du ministre de l’agriculture du Bénin en plein discours du Chef de l’Etat.

A la vue du ministre en larme et qui s’essuyait les yeux avec un mouchoir, les commentaires,  spéculations, indignations et admirations  fussent de toute part.  Les internautes  béninois ont même initié un challenge de pleure avec un mouchoir blanc pour se nettoyer les yeux. D’aucuns ont expliqué le fait par une réaction émotionnelle.

Dans l’après-midi, le ministre a cru devoir justifier ses larmes coulées au moment où le Chef de l’Etat prononçait son discours.

« J’ai eu une émotion dans la salle parce que le Chef ne nous a jamais félicité. Et pour une fois, il a dit des mots élogieux surprenants. » a déclaré le ministre Gaston Dossouhoui aux confrères de la chaîne publique pour justifier ses pleurs. Pour lui, « c’est aussi la réalité lorsqu’on a mis du temps pour construire les programmes, pour s’en approprier, pour comprendre les modes opératoires qui, radicalement, changent avec les habitudes du passé. Au jour d’aujourd’hui, nous ne pouvons que nous attendre à des résultats [les records actuels], qui sont encore modestes parce qu’on peut et on va encore faire mieux. ».


Commentaire

L’Info en continu
Bon plan
Publié le 10.04.2019

Lac Ahémé

Bernard Capo-Chichi nous emmène aujourd’hui sur les bords d’un lac situé au sud-ouest du Bénin, entre l’Océan atlantique et le fleuve Couffo dont il tire…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut