Politique › Sécurité

Bénin : l’armée perd 03 éléments en 03 jours

Trois militaires sont morts au Bénin entre le 30 novembre et le 02 décembre 2021
Trois éléments de l’armée trouvent la mort en trois jours au Bénin-DR

Un Caporal meurt dans un accident du convoi du ministre de la Défense survenu jeudi 02 décembre sur la route RNIE au Bénin. Entre le 30 novembre et le 02 décembre 2021, les djihadistes tuent 02 autres militaires à Porga et à Banikoara.

Alors que le ministre de la Défense et son convoi rentrent à Cotonou en provenance de Bembèrèkè, un accident e la circulation survient. Le drame se produit sur la route RNIE 2 entre les villages Tamou et Banhounkpho. Nous sommes jeudi 02 décembre 2021. Selon Beninwebtv, le véhicule éclaireur du convoi du ministre Fortunet Alain Nouatin fait plusieurs tonneaux. Son pneu arrière gauche éclate pendant que le véhicule roule. Bilan, un mort sur place. Il s’agit d’un Caporal de l’armée. 05 de ses collègues s’en tirent avec des blessures. Il s’agit d’un Capitaine, d’un Sergent-chef, de deux Sergents et d’un Caporal-chef.

Cet accident mortel survient quelque temps après deux attaques djihadistes perpétrés dans la partie nord du Pays. L’une a lieu à Banikoara le 30 novembre. L’autre survient à Porga dans la nuit du mercredi 1er au jeudi 02 décembre 2021. Le bilan de ces deux assauts fait état  de deux militaires tués, au moins 07 blessés. Du côté des assaillants, deux djihadistes trouvent  la mort.

Une communication de l’armée à propos de ces  deux attaques en précise les circonstances. Jeudi en soirée le colonel Didier Ahouanvoedo, port-parole des forces armées béninoises et directeur du matériel des armées prend la parole. Tout en rassurant la population sur la maitrise de la situation, il relate que des individus ont attaqué les forces de sécurité et de défense. Les forces régulières étaient en surveillance dans la zone frontalière de Porga et de Banikoara. Essayant de procéder par surprise la nuit, les assaillants sont surpris. Ils ouvrent le feu sur l’armée qui riposte et perd 02 éléments.

Ainsi, « il est à signaler deux corps d’assaillants abandonnés, l’un à Porga et l’autre à Banikoara, de même que des traces de sang ont été aperçues, laissant penser que d’autres blessés ou morts ont été traînés dans le sens de replis vers un pays voisin où sévissent les groupes terroristes », indique le colonel.

 


Commentaire

L’Info en continu
Bon plan
Publié le 10.04.2019

Lac Ahémé

Bernard Capo-Chichi nous emmène aujourd’hui sur les bords d’un lac situé au sud-ouest du Bénin, entre l’Océan atlantique et le fleuve Couffo dont il tire…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut