Politique › Judiciaire

Bénin : Cambriolage du greffe du Tribunal par trois militaires

Le nouveau fait qui défraie la chronique ces jours est celui de trois prétendus militaires qui serait auteurs, co-auteurs d’un cambriolage au greffe du tribunal de première instance de première classe de Cotonou. Selon certains, les individus seraient à la recherche de drogue saisie et mise sous scellée par la justice. Toujours selon ceux-ci, les militaires sont des habitués des lieux parce qu’ils y seraient déployés pour la garde et la sécurité. Pour l’accomplissement de leur besogne, ils se seraient fait aider par d’autres personnes. Ils ont, sans doute, planifié leur forfait. Ils auraient pris le soin de désactiver les caméras de surveillance des lieux pour opérer sans trace. Appréhendés ils sont déposés en prison en attendant leur jugement.

Il faut dire que ce phénomène devient récurrent. De plus en plus, les agents de sécurité sont cités dans des affaires de vol, braquage et autre faits incriminés.  Sept mois en arrière, plus précisément en juillet 2019, trois présumés braqueurs ont été appréhendés à Cotonou. Juste avant cela en mars 2018, trois autre policiers indélicats ont été cité et arrêtés dans cas de braquage déjoués à Abomey-calavi.  A l’époque, « Parmi les braqueurs, il y a  deux individus d’origine nigériane, et malheureusement trois agents indélicats de la police républicaine. » avait souligné les autorités policières.


Commentaire

L’Info en continu
  • Benin
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 10.04.2019

Lac Ahémé

Bernard Capo-Chichi nous emmène aujourd’hui sur les bords d’un lac situé au sud-ouest du Bénin, entre l’Océan atlantique et le fleuve Couffo dont il tire…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut