International › APA

Afrique du Sud : Shepherd Bushiri refait parler de lui

Le prédicateur malawite est à l’origine de la radiation d’un haut fonctionnaire sud-africain chargé de la délivrance des permis de séjour.Ronney Marhule, Directeur du service de l’immigration en Afrique du Sud, a été reconnu coupable de mauvaise conduite par deux tribunaux du travail. En 2016, il a accordé des titres de séjour permanents à Shepherd Bushiri, à sa femme Mary et à leurs deux enfants alors qu’ils ne remplissaient pas les conditions requises.

Selon Aaron Motsoaledi, le ministre sud-africain de l’Intérieur, cette condamnation est intervenue « à l’issue d’une longue audience disciplinaire qui a duré près d’un an ». Poursuivant, M. Motsoaledi a promis de combattre les pratiques peu orthodoxes institutionnalisées au sein de son ministère : « Nous nous attaquons à toutes les formes d’irrégularités ».

Shepherd Bushiri, prophète autoproclamé, a créé une église évangéliste à Pretoria dénommée Enlightened Christian Gathering Church (ECG). Sa communauté, des milliers de fidèles en Afrique australe, lui a permis de constituer une fortune estimée à plusieurs millions d’euros.

Mais Shepherd Bushiri et son épouse Mary sont accusés, par les autorités sud-africaines, de détournement de fonds et de blanchiment d’argent. Le couple a ainsi été arrêté en 2020 avant d’etre libéré sous caution.

Estimant que la justice sud-africaine ne lui garantit pas « un procès juste et équitable », le riche prédicateur s’est réfugié, avec sa famille, au Malawi. Shepherd Bushiri y mène actuellement un combat devant les tribunaux pour éviter une extradition.


Commentaire

L’Info en continu
Bon plan
Publié le 10.04.2019

Lac Ahémé

Bernard Capo-Chichi nous emmène aujourd’hui sur les bords d’un lac situé au sud-ouest du Bénin, entre l’Océan atlantique et le fleuve Couffo dont il tire…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter du Journal de Bangui et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut