ECONOMIE ET BUSINESS  |    

La Cedeao et la Zleca vers des échanges libres plus élargis.

Par Georgine Motassi - 26/06/2018

Les experts du Bureau sous-régional pour l’Afrique de l’ouest de la Commission économique des Nations unies pour l’Afrique (Cea) sont en conclave depuis le 25 juin 2018, à Cotonou.

 


© (c) Droits réservés

Placée sous le thème, « les implications du potentiel élargissement de la Cedeao et la Zone de libre-échange continental africain », cette réunion ouverte par le Directeur de cabinet du ministre d’Etat chargé du Plan et du développement, Rufino d’Almeida, se tient en prélude à la 21ème session du Comité intergouvernemental des experts de ladite organisation qui se penchera sur l’élargissement de la Cedeao à la Zleca. En effet, approfondir les réflexions sur les implications socio-économiques de l’élargissement de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest au Maroc, à la Tunisie et à la Mauritanie, c’est l’objectif principal de la réunion ad’ hoc du groupe d’experts de la Commission économique pour l’Afrique. Les travaux visent également à examiner essentiellement les implications économiques, notamment en termes de flux commerciaux et de recettes publiques. Par ailleurs, il s’agira d’examiner les implications sur le bien-être de la population. Ensuite, les participants passeront en revue les implications de cet élargissement de la Cedeao sur le chantier de la mise en œuvre de la Zleca. Enfin, au cours de cette réunion, des recommandations seront formulées pour une expansion économiquement et socio-économiquement avantageuse pour les différentes parties et surtout pour l’effectivité de la Zleca.

 

Dans son mot de bienvenue, Dimitri Sanga, Directeur du Bureau sous régional pour l’Afrique de l’ouest de la Commission économique des Nations unies a indiqué que les débats qui se feront lors des travaux seront passionnants. Car a-t-il dit, la Cea est dans un contexte géoéconomique caractérisé par une guerre économico-sociale qui se profile entre les grandes puissances mondiales dont les Usa, le bloc européen et la Chine. Selon le Directeur de cabinet du Ministre du développement, Rufino d’Almeida, la Cedeao est considérée comme l’une des principales communautés économiques régionales qui vise à promouvoir la coopération et l’intégration dans les domaines économique, social et culturel avec pour finalité l’effectivité d’une Union économique et monétaire.

 

« La Cedeao, avec son marché de plus de 350 millions de consommateurs, a commencé à susciter l’intérêt de certains pays, essentiellement de l’Afrique du Nord. Par ailleurs, elle s’est engagée dans des accords commerciaux aux plans bilatéral et continental notamment la Zleca », a déclaré M. d’Alméida. A l’entendre, ces nouvelles adhésions sont les fondements de ces assises. « La présente réunion permettra également l’identification des principaux défis et enjeux pour la Cedeao et pour les pays candidats à savoir le Maroc, la Tunisie et la Mauritanie », a-t-il indiqué. A noter que la rencontre réunit tous les Etats membres de la Cedeao et prend fin ce jour.

 
MOTS CLES :  Cedeao   Zleca   échanges   Experts 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Soirée Saint Valentin Sous le signe de Cupidon à Torcy
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JournalDuBenin.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués