SOCIéTé  |    

Face à la morosité économique ambiante, la prostitution se généralise au Bénin

Par Odi I. AÏTCHEDJI - 03/11/2014

Autrefois chasse gardée des Congolaises, Nigérianes, Ghanéennes et Togolaises, la prostitution est de plus en plus ouverte aux jeunes béninoises.

 

Il n’y a plus de coins chauds à Cotonou ou dans les villes périphériques où les Béninoises ne se font pas remarquer. S’il est vrai que dans les années passées, Jonquet et Gbégamey dans la commune de Cotonou sont leurs secteurs de prédilection, il n’en demeure pas moins vrai que aujourd’hui, aucune ville du Bénin n’est épargnée par ce fléau. De Cotonou à Parakou, passant par Bohicon ou Porto-Novo, les professionnelles du sexe prennent d’assaut toutes les avenues à la recherche de potentiels clients. Des indiscrétions qui sortent de ce monde, c’est la précarité économique qui sévit actuellement dans le pays, avec à la clé la cherté de la vie qui a transformé ce milieu. Selon les mêmes sources, les tarifs sont fixés selon que le partenaire circonstanciel accepte ou rejette l’usage du préservatif. Dans ce métier, toutes les catégories d’âge de fille.

 


© Droits réservés
image d'illustration

Outre cette prostitution connue de longue date, une nouvelle forme de délinquance sexuelle vient de voir le jour dans la commune de Cotonou surtout dans les cités en construction. Les femmes vendeuses de fruits et autres qui sillonnent ces milieux, au lieu de regagner leur domicile le soir s’attachent aux veilleurs de nuit avec qui elles s’amourachent jusqu’au petit matin. Le niveau qu’a atteint la prostitution au Bénin doit interpeller les consciences. Surtout en ce moment où aucun remède efficace n’est encore trouvé pour combattre le Vih/Sida et que la fièvre hémorragique Ebola sévit en Afrique de l’Ouest. Le ministère de la Famille, de la femme et de l’enfant et les Organisations non gouvernementales ne doivent pas seulement se limiter à l’équité genre. Ils doivent également s’intéresser à ce fléau qui gangrène la société béninoise. Les causes profondes de ce mal doivent être identifiées et les solutions déterminées pour sortir de l’auberge.

 
MOTS CLES :  Morosité   économique   Ambiante   Prostitution   Bénin   Auberge 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Soirée Saint Valentin Sous le signe de Cupidon à Torcy
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JournalDuBenin.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués