SOCIéTé  |    

Journée d’échanges entre Société civile et des ministères sectoriels

Par Georgine Motassi - 21/09/2018

Une journée d’échanges s’est déroulée mardi 18 septembre à Cotonou. Initié par Social Watch Bénin, cette rencontre réunie la société civile et les acteurs des ministères sectoriels.

 


© (c) Droits réservés

L’objectif de cette journée vise à renforcer la synergie d’action entre Social Watch Bénin et les ministères sectoriels dans le but de contribuer à la mise en œuvre du Système national d’intégrité (Sni) et à l’exécution des projets et programmes inscrits au Programme d’investissement public (Pip) 2018 au Bénin. La lutte contre la corruption, l’impunité, la stabilité des institutions démocratiques, le progrès social et la sécurité constitue des préoccupations importantes de la société civile. C’est donc le but de ce programme redevabilité afin de nouer avec les ministères sectoriels un rapport leur permettant d’avoir un regard sur la mise en œuvre des plans programmes d’actions inscrits au Programme d’investissement public (Pip) et les plans d’actions du Système national d’intégrité (Sni). Présidente de Social Watch Bénin, Blanche Clarisse Sonon, s’est réjouie de l’engagement du ministre de l’Economie et des Finances à l’organisation de ladite journée. C’est la preuve dira-t-elle de la volonté et de l’engagement du ministère à accompagner Social Watch Bénin. Ceci dans la poursuite des actions de suivi budgétaire et la promotion du contrôle citoyen de l’action publique. Financé par la Coopération suisse au Bénin, ce programme redevabilité dont l’un des partenaires est Social Watch Bénin vise aussi des actions dans le cadre de la lutte contre la corruption. Il permet aussi d’améliorer les services socio-économiques délivrés aux populations « Depuis 2016, Social Watch Bénin est l’un des trois partenaires stratégiques de mise en œuvre du programme redevabilité financé par la Coopération suisse au Bénin notamment sur le volet lié aux mesures de redevabilité et de lutte contre la corruption qui sont appliquées par les responsables publics et les acteurs de la société civile », explique Blanche Clarisse Sonon.

 

Le directeur de cabinet du ministre de l’Economie et des Finances, Servais Adjovi, n’a pas manqué de dire ses mots de félicitation en direction des différentes composantes qui ont œuvré activement à la réalisation du rapport sur l’évaluation du Système national d’intégrité du Bénin. Il indique que « Les réflexions menées pour lutter efficacement contre le fléau prévoient d’adopter une approche aussi exhaustive que possible et l’adoption d’un programme d’action global avec pour corolaire, l’élaboration des instruments juridiques appropriés. Les réflexions mettent aussi l’accent sur l’importance d’établir un mécanisme de suivi afin de veiller au respect des engagements ». Il entend œuvrer au renforcement de la collaboration avec les organisations de la société civile en général et avec Social Watch Bénin dans le sens de promouvoir les mesures de redevabilité et de lutte contre la corruption. C’est dans sa dynamique de tous les jours, que s’inscrivent les actions futures de Social Watch Bénin.

 
MOTS CLES :  échange   Sectoriels 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Soirée Saint Valentin Sous le signe de Cupidon à Torcy
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JournalDuBenin.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués