SOCIéTé  |    

Effondrement d'un pont au Bénin: passer par le Nigeria ou le Burkina Faso?

Par Georgine Motassi - 12/09/2018

Au Bénin, plus de 700 camions sont toujours bloqués à la frontière nigérienne suite à l’effondrement d’un pont à Malanville le 5 septembre 2018.

 


© (c) Droits réservés

C’est la principale route reliant le port de Cotonou au Niger. Du coup, le trafic est à l’arrêt. La construction d’un nouveau pont pourrait prendre jusqu’à 45 jours et en attendant, deux solutions sont à l’étude : faire passer les camions soit par le Nigeria soit par le Burkina Faso.

 
MOTS CLES :  Malanville   Effondrement   Nigéria   Burkina   Faso 

0 COMMENTAIRES

Afficher tous les commentaires | Poster un commentaire

POSTER UN COMMENTAIRE

Identifiez- vous : pseudo* e-mail
Titre du commentaire
votre commentaire
Etre prévenu par email quand une réponse est faite
Ne cochez oui que si vous voulez recevoir des mails en cas de réponse sur ce sujet et que vous avez saisi votre mail
Je reconnais avoir pris connaissance des conditions d'utlilisation

POLITIQUE

SPORTS

ECONOMIE & BUSINESS

DOSSIERS

Culture & Loisirs

Société

Débats & Opinions

Personnalités

Agenda - événements

Soirée Saint Valentin Sous le signe de Cupidon à Torcy
Tous les événements

TOUT L'UNIVERS JournalDuBenin.COM

DOSSIERS

Dossiers

L'INTERVIEW

Interview

COMMUNIQUES OFFICIELS

Communiqués